La folle histoire du match Alabama vs Auburn se termine avec un meurtre

Drama
alabama-auburn-murder-fan

Ça, c’est la face d’Adrian Laroze Briskey, 28 ans, résidante de l’Alabama. Elle a tué Michelle Shepherd, 36 ans, après la défaite d’Alabama University contre Auburn University samedi dernier. Les deux femmes étaient des fans d’Alabama University. Le problème est qu’Adrian trouvait que Michelle n’était pas assez enragée après la défaite de leur équipe.

Avant le match, l’équipe classée #1 dans le BCS était Alabama. Elle affrontait l’équipe classée 4e, soit Auburn. Il y a une grande rivalité entre les deux équipes toutes deux localisées dans l’état de l’Alabama.

4e quart. Égalité 28-28. Alabama est en possession du ballon. Il reste une seconde à faire. Pour gagner, Alabama tente un botté de placement d’une distance de 57 verges. Le ballon ne se rend pas aux poteaux. Le responsable des retours de botté d’Auburn capte le ballon dans sa zone, traverse le terrain comme une gazelle. Il court 109 verges. Touché Auburn. Victoire de 34-28. Euphorie. La foule envahit le terrain. Folie totale!

Regardez ça!

Fin de match Alabama vs Auburn

Meurtre commis par une fan d’Alabama

Lorsqu’un jeu de la sorte se produit, il y a aussi des débiles mentaux qui pètent leur coche. Après un party où des fans d’Alabama c’était réunis pour regarder le match, Adrian Laroze Briskey, 28 ans trouvait que Michelle Shepherd, 36 ans, n’était pas assez fâchée ou frustrée de la défaite crève-coeur de leur équipe. Michelle Shepperd et sa soeur ont commencé à faire de blagues par rapport à la défaite. Genre « la défaite d’Alabama est moins grave que si le Heat de Miami perd ce soir ». Adrian et Michelle ont commencé à s’obstiner dans l’appartement où avait lieu le rassemblement. Les deux femmes ont continué à s’envoyer promener dans le stationnement de l’immeuble. Vous savez ce qui arrive dans un État où le port d’armes est permis? Quand la chicane pogne, la plus épaisse de la gang sort son gun et tire comme si elle jouait à Grand Theft Auto.

Imaginez-vous donc qu’Adrian Laroze Briskey a tué une femme de 36 ans parce qu’elle n’était pas assez triste de la défaite de leur équipe. Pathétique. Commettre un meurtre pour une game de college football.