La descente aux enfers des Blues se poursuit et Mike Yeo en a assez vu

Drama
Embed from Getty Images

L’échange de Paul Stastny en a surpris plusieurs à la date limite parce qu’on avait placé les Blues comme vendeurs au début du mois. Le problème, c’est que l’équipe n’a pas gagné depuis le 9 février. Ça signifie une séquence de sept défaites consécutives et le DG ne croyait visiblement plus en son groupe. Rendu là, il devait donc monnayer son atout pour éviter de le perdre pour rien et c’est exactement ce qu’il a fait avec cet échange.

La transaction n’avait pas été bien reçue dans le vestiaire alors que Brayden Schenn l’a qualifié de folle parce que l’équipe était encore près des séries. Cette réaction s’est transportée sur la glace lors de la visite de l’équipe au Minnesota et le résultat n’a pas été beau. Les Blues se sont inclinés 8-3 et leur entraîneur n’a pas vraiment aimé l’effort.

Dans une rencontre musclée avec les médias après le match, Yeo a expliqué que certains de ses joueurs manquaient de respect envers leurs coéquipiers et au sport avec leur effort. Il a continué en disant qu’il allait commencer à punir certains gars en les assoyant. Le coach a pointé ces gars-là de façon habile publiquement en nommant ceux qui avaient bien fait dans cette partie. Les joueurs qu’il n’a pas nommé sont Parayko, Berglund, Sobotka, Schmaltz, Gunnarsson, Dunn, Thompson, Barbashev et Soshnikov.

Les Blues sont désormais en 10e position dans l’Ouest. Ils n’ont que deux points de retard sur une place en séries avec un match contre Detroit ce soir. Pour ce qui est du Wild, ce gain leur permet de se rapprocher à quatre points des Jets et de la deuxième place dans la division Centrale.

Bien évidemment, un score du genre a permis à certains gars d’exploser sur la feuille de pointage et c’est certainement le cas de Jason Zucker et Eric Staal, qui ont chacun explosé pour 5 points. Avant cette rencontre, seulement deux joueurs avaient atteint cette marque dans l’histoire du Wild; Marian Gaborik trois fois et Mikko Koivu. Les huit buts égalent aussi un record de franchise. Staal a récolté son 14e tour du chapeau dans ce match, ce qui lui donne le deuxième rang derrière Ovechkin chez les joueurs actifs. Avec deux buts et deux passes, Mikael Granlund en est un autre qui n’a pas connu un mauvais match et comme on le voit ci-dessous il a été capable de marquer le plus beau but du match.

L’une des raisons pour lesquelles le Wild se rapproche des Jets est la défaite de ces derniers contre les Prédateurs. Nashville a marqué trois buts consécutifs en troisième période pour remporter le match 6-5. C’est nul autre que Ryan Hartman qui a marqué le but gagnant le lendemain de son échange. De son côté, le nouveau-venu des Jets, Paul Stastny, a récolté un but et une passe sur cette superbe séquence ci-dessous. Pour Nashville, c’est Roman Josi qui s’est démarqué avec cinq mentions d’aide. C’est la première fois que ça arrive à un défenseur sur la route depuis Dion Phaneuf en 2007. Ça égale aussi le record d’équipe pour le plus grand nombre de points dans une partie.

Les Stars n’arrivent pas s’insérer dans cette course pour le titre de division, mais ils ne sont que trois points derrière le Wild grâce à une victoire de 2-0 contre les Flames. Ben Bishop a réalisé 38 arrêts dans le gain. Pour ce qui est des Flames, c’est une défaite qui les garde à l’extérieur des séries et qui rend le match de la soirée contre l’Avalanche encore plus important.

Les Kings ne visent plus le titre de division, mais une autre victoire contre les Golden Knights les place au 3e rang dans la Pacifique. Ils les ont battu 4-1 dans un match où Anze Kopitar a récolté deux points. C’était aussi la première victoire en carrière du cerbère Jack Campbell, qui a effectué 41 arrêts dans la rencontre. C’était seulement son 2e départ en carrière dans la LNH après avoir été le 11e choix de l’encan amateur de 2010.

Evander Kane est une autre nouvelle acquisition qui fait sa marque rapidement. Il a récolté deux mentions d’aides, dont celle ci-dessous qui était assez controversée, dans son premier match avec sa nouvelle équipe. San Jose a battu Edmonton 5-2 pour mettre fin à une séquence de trois matchs perdus de suite. Dans la défaite, Connor McDavid a marqué son 28e de la saison. Il a maintenant inscrit la moitié de ses buts dans cette campagne au cours de ses 20 dernières parties.

Les Bruins aussi se sont replacés grâce à leur nouveau joueur. On ne parle toutefois pas seulement de Rick Nash parce que c’est la recrue Charlie McAvoy qui a inscrit le but gagnant en prolongation dans une victoire de 4-3 de Boston sur les Hurricanes. McAvoy est ainsi devenu le plus jeune défenseur dans l’histoire des Bruins à marquer un but en temps supplémentaire, battant le record de Dougie Hamilton. Il rejoint le groupe des Bobby Orr, Raymond Bourque, Glen Wesley et Greg Haywood en tant que défenseurs de 20 ou moins qui ont atteint le plateau des 30 points pour les Bruins.

Ultimement, les Panthers ont vaincu les Leafs 3-2 en prolongation, mais le plus beau but de la rencontre est celui qui allait éventuellement forcer une prolongation. C’est Zach Hyman qui l’a marqué pour égaler la marque à 2, mais c’est William Nylander qui a fait tout le travail avec une belle passe et un meilleur repli défensif. C’est d’ailleurs un point important pour le #29 qui s’est mérité un bonus de 212 500$ parce que c’était sa 35e passe de la saison. La Floride se replace tranquillement dans la course aux séries avec 5 points de retard et trois matchs en main.


Après toutes les rumeurs de transaction, Erik Karlsson a obtenu son 500e point en carrière avec les Sens dans une défaite de 3-2 contre les Capitals. Il est seulement le troisième joueur à atteindre ce plateau avec cette équipe après Daniel Alfredsson et Jason Spezza.

Ce but d’Elias Pettersson, le cinquième choix du dernier repêchage par les Canucks, lui a permis d’égaler la meilleure marque de Peter Forsberg pour un joueur de moins de 20 ans dans la ligue suédoise avec 48 points. L’espoir des Preds, Eeli Tolvanen, brise lui aussi des records avec son 18e but de la campagne pour devancer Evgeny Kuznetsov au même âge.

Tendances à suivre

  • Taylor Hall est rendu à une séquence de 22 matchs avec au moins un point. Seuls Sundin, Kane Crosby et Heatley en ont maintenu une aussi longue depuis 1992-93.
  • Les Panthers ont 10 victoires à leurs 13 dernières parties.
  • Tuukka Rask a une fiche de 13-1-1 lors de ses 15 derniers matchs à Boston.
  • La victoire des Devils contre les Penguins met fin à une séquence de 11 victoires consécutives à la maison.

Nouvelles et rumeurs

Matt Murray et Patrice Bergeron sont les deux grands blessés de la journée, mais ils ne sont pas les seuls. Josh Anderson manquera environ 4 semaines à cause d’une blessure au genou alors que Cory Schneider a été envoyé dans la AHL pour un prêt de conditionnement. Au Colorado, les deux gardiens, Jonathan Bernier et Andrew Hammond, ont passé par le protocole des commotions cérébrales, ce qui a forcé le rappel de Spencer Martin.

Pour les joueurs en santé, Joe Morrow a joué son premier match avec les Jets contre les Prédateurs. On a aussi appris quelques nouvelles intéressantes comme le fait que le repêchage 2019 sera à Vancouver et que les Oilers n’ont reçu qu’une offre pour les services de Pat Maroon.