La couverture olympique canadienne va être abondante

Drama

Vous le savez, sur le site, on aime souligner les erreurs de médias avec nos MediaFail. Par contre, on n’hésite pas à leur lancer des fleurs lorsqu’ils le méritent et avec la cérémonie d’ouverture des Jeux de Sotchi qui a lieu ce matin, on a une belle occasion de le faire.

Un internaute s’est amusé à comparer la couverture olympique de 5 pays pendant les jeux de Sotchi (France, Angleterre, Allemagne, États-Unis et Canada) et disons que la couverture canadienne démolit le reste de la compétition.

Olympiques

Bien évidemment, comme le Canada diffuse en deux langues, ça aide à grossir les chiffres, mais quand même, c’est impressionnant. Le nombre d’heures de télédiffusion est tellement loin des autres pays que ça en est gênant. Comme si ce n’était pas assez, on aura droit à la diffusion simultanée sur le web, ce qui n’est pas le cas partout ailleurs même si on est en 2014.

Parlant de couverture en ligne, avec 1500 heures et 12 postes, on risque d’avoir le choix et c’est la même chose à la télé alors que ce ne seront pas les options qui vont manquer, en français et en anglais. On parle quand même de 6 postes de télé francophone qui vont diffuser du contenu olympique à un moment ou à un autre.

Un autre aspect qui peut sembler minime, mais qui fait une grosse différence est le fait que toutes les épreuves seront disponibles sur demande immédiatement après la conclusion de l’épreuve en question. Il n’y a que la France qui offre ça et c’est parfait si, par exemple, vous voulez écouter le match de hockey Russie-Suède qui a joué à minuit en mangeant vos céréales le matin.

C’est plaisant de voir que le consortium de télédiffusion a compris l’importance de l’internet dans la diffusion des événements. C’est quelque chose qui manque souvent au Québec et c’est cool que pendant 2 semaines, on va avoir droit à une distribution de classe mondiale.