Calem Burger

La candidature nord-américaine obtient la Coupe du monde de soccer de 2026

Drama

 

La Coupe du monde de soccer de 2026 sera disputée en Amérique du Nord! La FIFA était réunie en congrès mercredi à Moscou afin de voter pour la tenue de l’événement sportif le plus populaire de la planète. La candidature conjointe du Canada, des États-Unis et du Mexique affrontait le Maroc.

Avec un résultat final sans équivoque, la FIFA a opté pour l’Amérique du Nord. 134 nations ont voté pour la candidature nord-américaine, 65 ont opté pour le Maroc et une seule nation a voté pour aucune des deux candidatures.

Pour la Coupe du monde de 2026, la FIFA a décidé de faire voter chacune des 207 associations, plutôt que de procéder de la même façon que lors des derniers votes. En effet, auparavant, un comité exécutif de 22 membres effectuait le vote. Il s’agissait donc de la première fois que le congrès au complet avait le pouvoir de choisir la candidature retenue. Il faut toutefois mentionner que les 4 nations candidates n’avaient pas le droit de voter. Guam, Puerto Rico et les Îles Vierges américaines n’ont pas exercé leur droit de vote non plus, ce qui fait que 203 nations se sont prononcées.

 

Un autre changement important: la FIFA a décidé que cette fois, le vote ne serait pas secret. Ainsi, on a connu les votes de chacune de nations. Sans surprise, une forte majorité de pays africains ont voté en faveur du Maroc, alors que la plupart des associations d’Amérique ont donné leur appui au Canada/États-Unis/Mexique.

 

Des matchs à Montréal

Cette bonne nouvelle veut aussi probablement dire que Montréal accueillera des matchs de la Coupe du monde de 2026. Le comité nord-américain avait désigné Montréal, Edmonton et Toronto comme les trois villes canadiennes qui présenteraient des matchs. L’une de ces trois villes aurait 4 matchs, dont un huitième de finale, alors que les deux autres obtiendraient la présentation de 3 rencontres chacune, dont un match de seizième de finale.

Tout ceci demeure toutefois une simple proposition de la part du comité nord-américain. La FIFA aura le dernier mot sur les villes qui accueilleront des matchs de la Coupe du monde. Il faudra attendre 2020 avant de savoir si oui ou non, on aura la chance de voir certains des meilleurs joueurs au monde s’affronter à Montréal.