La bière sans alcool à l’origine du succès des Allemands à PyeongChang?

Drama
Crédit photo - The Crafted Pour

L’Allemagne connait de très bons Jeux olympiques jusqu’à présent. Les athlètes allemands occupent présentement le deuxième rang au tableau des médailles. Contrairement à des nations comme la Norvège et les Pays-Bas, qui misent respectivement sur le ski et le patinage de vitesse, l’Allemagne s’illustre dans plusieurs disciplines. La délégation allemande a décroché des médailles en biathlon, en bobsleigh, en patinage artistique, en luge, en saut à ski et en skeleton. Comment expliquer ce succès et cette polyvalence? La bière.

La bière sans alcool, plus précisément, semble être le secret le mieux gardé derrière le succès allemand. Alors que plusieurs athlètes de partout dans le monde prennent du Gatorade pour récupérer après un entraînement ou une performance, de nombreux Allemands se sont tournés vers la bière. À PyeongChang, la délégation allemande s’est même fait livrer 3500 litres de bière non-alcoolisée fournie par la brasserie allemande Krombacher.

Le médaillé d’argent en biathlon, Simon Schempp est l’un de ces nombreux athlètes allemands qui prend régulièrement de la bière sans alcool lorsqu’il s’entraîne.

 

Une étude sur les bienfaits de la bière sans alcool

Le médecin de l’équipe de ski allemande, Johannes Scherr, affirme que la plupart de ses athlètes en consomment durant leur entraînement. En bon scientifique, Scherr a même voulu s’assurer que la bière sans alcool avait des effets positifs sur les athlètes. Lors du marathon de Munich en 2009, plusieurs coureurs ont participé à une recherche clinique. Certains d’entre eux ont pris de la bière sans alcool chaque jour, trois semaines avant et deux semaines après le marathon. L’autre partie des marathoniens ont pris des placebos. L’étude a révélé que ceux qui avaient consommé de la bière avaient considérablement moins souffert d’inflammations et d’infections respiratoires.

 

L’Allemagne: le pays de la bière sans alcool

Les amateurs de houblon ont souvent tendance à avoir une opinion négative des bières sans alcool. En Allemagne, de nombreuses brasseries se sont donc penchées sur le problème du goût au cours des dernières années. Elles ont mis pas mal d’efforts pour finalement améliorer leur technique et par le fait même la saveur des bières non-alcoolisées. Ainsi, ces dernières ont connu une forte hausse de popularité. La consommation de bière sans alcool a grimpé de 43% entre 2011 et 2016. Il y a aujourd’hui plus de 400 sortes de bières sans alcool sur le marché en Allemagne.

 

Via New York Times