L’ ex-caddy de Tiger Woods dit qu’il se sentait comme un esclave à son service

Drama
williAMS

Steve Williams, l’ancien caddy de Tiger Woods, aime vraiment faire parler de lui et il adore faire de l’argent sur le dos de Tiger Woods, comme il l’a fait au cours des 15 dernières années. Aujourd’hui, il lançait son autobiographie, et dans ce livre, il affirme s’être senti comme l’esclave de Tiger Woods alors qu’il portait son sac.

Il dit entre autre que Tiger Woods lançait fréquemment ses bâtons en direction de son sac et qu’il devait se pencher pour ramasser le bâton, ce qui le faisait se sentir comme un esclave. Il raconte aussi que Woods a l’horrible habitude de cracher dans les trous lorsqu’il rate un coup roulé.

Bon, pour ce qui est de l’habitude à cracher, je l’avoue, c’est vraiment dégoûtant. Les autres golfeurs qui suivent doivent se mettre les doigts dans ce trou pour ramasser leur balle et ça ne se fait tout simplement pas.

Se comparer à un esclave parce qu’il doit se pencher et ramasser des bâtons de golf est toutefois complètement ridicule. Quand tu deviens le caddy d’un joueur de golf, ta tâche principale est de porter son sac, ramasser ses bâtons et s’assurer qu’ils soient propres. Tous les joueurs de golf professionnels ont déjà lancé leurs bâtons en direction du sac lorsqu’ils sont fâchés. Leur caddy le ramasse, le nettoie et ne vont pas écrire de livres là-dessus.

En plus, Williams semble oublier qu’il a empoché 8,8 millions de dollars en 12 ans de service pour Woods, ce qui est bien plus que la plupart des caddy feront au cours de leur carrière. Aussi, il faudrait rappeler à ce Néo-Zélandais que les esclaves, eux, n’étaient pas rémunérés.

J’espère sincèrement que son livre sera un flop afin qu’il ne puisse pas faire de l’argent supplémentaire sur le dos de Tiger Woods. C’est honteux de salir son ancien patron qui lui a permis de devenir millionnaire et connu du monde entier. Si ce n’était pas de Woods, Williams serait un inconnu comme 99% des caddy du PGA Tour.