KHL // Une expansion en Italie?

Drama

Une des nouvelles qui m’a marqué le plus cette fin de semaine fut celle à l’effet que la KHL choisirait l’Italie comme terrain pour débuter son expansion vers l’Europe de l’Ouest en incluant dès la saison prochaine le HC Milano Rossoblu. On sait depuis belle lurette qu’Alexander Medvedev et sa bande voient l’Europe comme un terrain de jeu potentiel afin d’étendre la KHL. On a même déjà parlé d’une potentielle confrontation entre la NHL et la KHL afin de se disputer l’Europe. La NHL étant probablement plus occupée avec ses marchés du Sud pour s’élancer vers l’Europe, la KHL et ses pétro-dollars ainsi que son esprit de conquête que l’on connaît à des jeunes organisations font en sorte que l’élan vest l’Europe de l’Ouest est plus propice pour la KHL que la vieille NHL qui de toute façon conserve le monopole des grands joueurs de son côté.

Déjà cette saison la première équipe en dehors des anciens pays soviétiques est apparue, le Lev Poprad, équipe basée à Poprad en Slovaquie. Mais déjà-là, son histoire montre une certaine réticence des fédérations nationales à voir les russes arriver dans leur terrain de jeux. Comme vous l’avez peut-être déjà remarqué, la plupart des ligues européennes sont des ligues nationales. Lorsque le Lev Poprad voulut entrer dans la KHL, l’équipe était située à Hradec Králové en République Tchèque et se nommait le Lev Hradec Králové. (Lev veut dire lion en passant…) C’est suite au refus des autorités de la Fédération de hockey tchèque de laisser le club dans la KHL que ses dirigeants l’ont déplacé en Slovaquie.

Si on voit qu’une des fédérations nationales les plus établies a montré de la réticence à voir l’arrivée de la KHL dans son pays, on comprends pourquoi l’une des prochaines expansion de la KHL ne sera pas dans un pays où le hockey est roi comme la Suède, la Suisse ou la République Tchèque, mais en Italie. Apparemment que la KHL aurait également l’intention de s’étendre en Finlande l’an prochaine, mais reste l’Italie…

Comme vous le savez tous, le hockey n’est pas le sport national de l’Italie. L’exemple même est le fait qu’on a détruit l’aréna qui a servit au tournoi de hockey des Olympiques de Turin pour en faire un stade de foot. Vous vous doutez donc que l’arrivée de la KHL peut être un gros pari, mais il semble que la KHL serait sérieuse avec l’idée d’expansion en Italie. La ligue a donc conclu un partenariat de trois ans avec le HC Milano Rossoblu qui évolue en deuxième division afin que cette équipe développe une équipe qui puisse atteindre la première division tout en se montant également une équipe pour entrer dans la KHL en 2012… Le Rossoblu aurait donc une équipe en KHL et une en première division italienne, il faudra donc un fort bassin de joueur pour faire vivre les équipes… Vous voyez l’ampleur du projet…

C’est même douteux dans le vidéo qui suit de voir l’enthousiasme des dirigeants de l’équipe :

L’histoire est selon moi assez étrange. Ne serait ce que de penser qu’une équipe dirigée par des gens moindrement « smart » puisse vouloir réellement opérer un club dans un marché non-traditionnel puisse compétitionner dans un circuit où la plupart des autres équipes sont basé en Russie et qui se rend jusqu’en Sibérie. Ne serait-ce qu’en termes de coûts de déplacement, il semble suicidaire selon moi de voir son équipe entrer en KHL… Probablement que les pétro-dollars de la KHL devraient aider à financer l’équipe pour aider l’expansion en Europe… Mais encore-là, je ne vois rien de bien rationnel dans ce « move »…

La structure de la KHL également fait en sorte que la plupart des équipes ont des joueurs locaux dans leur alignement en plus de quelques joueurs étrangers. Les équipes sont normalement limitées à cinq joueurs étrangers en plus des joueurs locaux. Le Dinamo Riga par exemple ne compte presqu’uniquement des joueurs Lettons dans l’équipe et le Lev Propad que des joueurs slovaques et tchèques. (Le capitain du Lev est d’ailleurs Ľuboš Bartečko, l’ancien joueur des Saguenéens de Chicoutimi.) Le Milano Russoblu devrait donc avoir une base solide de joueurs locaux (italiens) propres à affronter des équipes comme le SKA St-Petersburg ou le Traktor Chelyabinsk, deux équipes qui pourrait facilement affronter les équipes de la NHL. Ne serait-ce que sur ce point, le projet d’expansion semble poussé par les cheveux…

J’ai l’impression que l’option Italie ait été prise par la KHL pare que toutes les autres portes de l’Europe de l’Ouest ont été fermées. On verra si l’entente de trois ans avec la KHL afin de développer l’équipe ira bien. Je suis très curieux pour la suite des choses, surtout pour l’entrée de l’équipe en KHL si la chose se fait vraiment…

Du moins, pour les curieux qui voudraient aller voir du hockey de la KHL, il semble qu’aller en Italie puisse être plus intéressant que d’aller en Russie… (C’est mon opinion.) C’est le seul avantage que je puisse penser à priori à voir la KHL prendre de l’expansion en Italie… Imaginez, aller voir le Vityaz Chekhov à Milan pour bastonner des italiens… Je crois que je me mets de l’argent de côté tout de suite pour être là pour la première visite de ces goons en Italie…

Mais bon, on a bien vu le développement du hockey suisse depuis 20 ans, alors pourquoi pas le développement du hockey Italien… À cet effet, si la KHL peut aider la chose, pourquoi pas…

Tags: , ,