KHL// Le « cas » Radulov…

Drama
Radulov

Quoi de mieux pour terminer la semaine qu’une bonne histoire tordue comme seul la KHL peut nous en créer… Malheureusement pour nous, ce n’est pas une de ces fameuses batailles du Vityaz Chekhov, cette équipe connue pour être remplie de goons… Non, c’est à propos du « cas » Radulov…

Alexander Radulov, cet ancienne vedette des Remparts de Québec, est probablement le joueur le plus important de la KHL. Il est du moins le seul joueur que la KHL a réellement volé à la NHL, les autres joueurs évoluant en KHL après la NHL étant presque tous des joueurs en fin de carrière et Alexei Yashin. Radulov est donc le seul joueur vedette russe dans la fleur de l’âge à évoluer dans la KHL et représente donc un cas spécial et son actualité récente en fait un cas encore plus spécial…

Depuis son départ pour la Russie en 2008, « Radu » évolue avec le Salavat Yulaev Ufa, équipe qu’il a même mené au championnat de la Coupe Gagarin au printemps dernier. Étant la figure de proue de l’équipe, Radulov a même établit l’an dernier le record de point en une saison avec 80. Considérant qu’une saison de la KHL ne comporte que 54 ça fait quand même beaucoup de points… Gageons que les Predators de Nashville auraient bien aimé avec le jeune russe dans son alignement au printemps dernier… D’ailleurs les Predators ont discuté avec Radulov au printemps dernier afin de voir leur ancien joueur revenir à Music City, son contrat étant à terme. Malheureusement pour eux, Radulov a décidé de demeurer avec les Salavat Yulaev Ufa. Mais c’est ici que tout se complique…

Depuis que Radulov a signé un nouveau contrat avec le Salavat Yulaev Ufa, l’équipe a complètement changé. Elle a changé de propriétaire et d’état-majors. Là où l’histoire devient épicée, c’est le fait que l’entraîneur de l’équipe, Sergei Mikhalyov, semble ne pas aimer son joueur vedette. Le tout a prit des proportions ridicules qui ont atteint un sommet aujourd’hui. Au début de la saison, Mikhalyov faisait jouer Radulov sur le troisième trio, ce qui a bien sûr choqué le joueur qui a publiquement exprimé (sur twitter à son ami Evgeny Malkin notamment) son désir d’être échangé parce que son coach lui tombe sur les nerfs, de préférence au SKA St-Petersburg, la grande équipe de la KHL (propriété du propriétaire de la ligue, c’est comme ça). La situation a perduré et l’équipe a continué à le « niaiser » comme on dit jusqu’à aujourd’hui…

Alors que le Salavat Yulaev Ufa affrontait le Sibir Novosibirsk aujourd’hui, Radulov n’était pas en uniforme ni sur la liste des joueurs « healthy scratch ». Ça veut probablement dire qu’il est dorénavant persona non grata à Ufa…

Donc Radulov a raté sa chance de revenir en Amérique au printemps dernier et se retrouve maintenant prit dans une organisation différente de celle avec qui il a remporté le championnat de la KHL l’an dernier et qui ne l’aime pas… La seule issue pour lui serait de se faire échanger. Il est fort à parier que dans les prochains jours, voire heures, on aura du nouveau à propos de ce joueur…

Étrange comme histoire de la part du meilleur joueur de la KHL… Difficile de comprendre comment un entraîneur peut ne pas aimer le meilleur joueur d’une ligue au point tel qu’il le fait jouer sur le 3e trio et ça c’est quand il le fait jouer…

Ça donne encore une fois une belle image de ce circuit lointain… En tout cas, ça doit encore plus enrager les Predators de Nashville…

Mais pour revenir au fameux Vityaz Chekhov, et bien apparemment que cette équipe de matamores serait intéressée à faire l’acquisition de Radulov… Ça reste à voir…

Vous pouvez me suivre sur twitter @PuckTaVie

Tags: