Kenny Agostino ne perd pas de temps pour faire sa marque chez les Blues

Drama

Si le nom de Kenny Agostino te dit quelque chose sans trop que tu saches pourquoi, c’est normal. Le choix de 5e ronde des Penguins en 2010 avait été inclus dans l’échange qui avait permis à ces derniers de faire l’acquisition de Jarome Iginla en 2013. Il n’a pas fait grand chose à Calgary (1 but et 1 passe en 10 matchs dans la LNH) et les Flames l’ont laissé aller comme agent libre cet été.

Les Blues en ont profité pour le signer et il n’a pas déçu dans la AHL où il a récolté 18 buts et 42 passes en 48 matchs pour les Wolves de Chicago cette saison. Après la blessure de Robby Fabbri, il a été l’un des joueurs rappelés en renfort et il a continué sa bonne saison lors de son 1er match de saison régulière dans l’uniforme des Blues.

En début de 3e, l’attaquant de 24 ans a profité d’un beau jeu de David Perron pour s’échapper et déjouer Michal Neuvirth avec un tir dans le haut du filet. C’était le but d’assurance dans une victoire de 2-0 des Blues contre les Flyers. En plus de marquer, Kenny Agostino a récolté 4 tirs au but, ce qui représente le quart des lancers de St-Louis dans cette rencontre. C’est assez cool pour un gars qui jouait devant parents et amis puisqu’il n’a pas grandi trop loin de Philadelphie (au nord du New Jersey).

Devant le filet des Blues, c’est Carter Hutton qui a obtenu le blanchissage avec 26 arrêts. De l’autre côté, Neuvirth, qui aurait aimé arrêter le but d’Agostino, voudra oublier sa soirée de travail avec 2 buts sur seulement 16 tirs. Paul Stastny est l’autre joueur qui a réussi à tromper sa vigilance en 2e période.

Ce gain permet aux Blues de reprendre la dernière place donnant accès aux séries dans l’Ouest avec 57 points en 53 matchs. C’est autant de points que les Flames, qui sont maintenant les premiers exclus, mais comme ils ont 2 matchs en main, les Blues ont l’avantage.

Le but de Kenny Agostino