Juan Nicasio a lancé la première manche immaculée de la saison

À peu près tous les fans de sport connaissent le principe du match parfait au baseball. Le concept est assez simple; pour réussir ça, il faut que le lanceur retire les 27 frappeurs dans l’ordre sans commettre d’erreur, que ce soit un coup sûr, un but sur balle ou atteindre un joueur. C’est connu, mais c’est extrêmement difficile à accomplir alors qu’il n’y en a seulement eu que 23 en plus de 135 ans d’histoire dans la MLB.

Le concept de la manche immaculée est un peu moins connu, mais c’est probablement le 2e accomplissement le plus difficile à obtenir pour un lanceur. C’est même plus difficile qu’un match sans point ni coup sûr puisqu’il y en a eu 295 dans l’histoire du circuit alors qu’on a vu la 80e manche immaculée à Saint Louis lundi soir.

Le principe d’une manche immaculée est également assez simple. Pour la réussir, un lanceur doit réussir à retirer au bâton les 3 frappeurs de sa moitié de manche en n’utilisant que 9 lancers, soit le minimum dans cette situation. La première a été réussie par John Clarkson le 4 juin 1889 et la dernière a été accomplie par le releveur des Pirates de Pittsburgh, Juan Nicasio lundi soir. Il est devenu seulement le 3e dans l’histoire des Pirates à réussir cet accomplissement.

Lundi soir, Nicasio a été immaculé en 8e manche en retirant Stephen Piscotty, Jhonny Peralta et Yadier Molina avec 9 lancers. Comme c’était le milieu de l’alignement vers la fin d’un match qui était 4-1, il ne s’agit pas d’un accomplissement qu’il a récolté dans une situation qui ne voulait rien dire. En plus, les Cards et les Pirates sont présentement dans la course pour participer au match du meilleur 2e. Avec la saison incroyable que les Cubs sont en train de connaître, c’est le meilleur scénario que les deux formations peuvent espérer cette année.

Via The Score