Josh Anderson s’est fait expulser et les Caps en ont profité

Embed from Getty Images

L’indiscipline des Blue Jackets n’a pas tardé à faire son apparition dans leur série contre les Capitals. Après avoir donné les deux premiers avantages numériques du match aux Capitals, Josh Anderson a décidé de relancer cette tendance après la première attaque à cinq des siens. Il a été expulsé du premier match de la série pour avoir donné de la bande.

Certains diront que c’était un appel sévère, mais l’attaquant des Jackets a appliqué une mise en échec dangereuse à Michal Kempny et le défenseur des Capitals s’est visiblement fait mal sur la séquence. La réaction du joueur des Capitals a peut-être influencé la décision des officiels, mais c’est Josh Anderson qui leur a ouvert la porte. C’est aussi bon de mentionner que Kempny n’est pas revenu au jeu.

Le pire, c’est que jusque-là, Columbus avait tenu le coup contre l’avantage numérique incroyable des Capitals. Ça s’est toutefois terminé avec cette punition qui a été prise avec un peu plus de deux minutes et demie à faire à l’engagement. La beauté d’une expulsion, c’est que c’est une punition majeure et les Caps se sont gâtés avec deux buts d’Evgeny Kuznetsov pour prendre une avance de 2-0 avant la fin de la période. Le premier a été contesté pour obstruction sur le gardien, mais ce n’était pas particulièrement serré.

Les Jackets sont l’une des équipes qui ont les meilleures chances de causer une surprise en première ronde, mais pour ce faire, ils devront être disciplinés et ce n’était pas le cas dans cette première période. Les optimistes diront que ça va leur permettre de s’en rappeler, mais les pessimistes vont plutôt dire que ça leur a probablement coûté le premier match.

La mise en échec de Josh Anderson et les buts de Kuznetsov

Foligno frappe Cole