Jon Jones exclu du UFC 200 à cause d’un test anti-dopage

À quelques jours de l’événement, le UFC 200 a encore perdu son combat principal. Cette fois-ci, c’est Jon Jones qui doit se retirer après avoir potentiellement échoué un test anti-dopage subi le 16 juin dernier. Le nouveau combat principal est celui entre Brock Lesnar et Mark Hunt alors que Dana White tente présentement de trouver un nouvel adversaire pour Daniel Cormier. Ça risque d’être compliqué considérant le manque de temps.

Selon Dana White, Jones pourrait être suspendu 2 ans à la suite de ce test. Il n’a toutefois pas voulu dire quelle était la substance pour laquelle le combattant a été identifié par la USADA. Ce n’est pas la première controverse dans la carrière de Jon Jones, qui a perdu le titre qu’il tentait de regagner samedi soir à cause d’une arrestation à la suite d’un accident qu’il a fui. Il était le champion par intérim à cause d’une blessure à Daniel Cormier, qui est encore le champion de la UFC dans cette catégorie de poids.