John Tortorella n’avait pas le goût de répondre aux questions après la dégelée des Jackets

Drama
Embed from Getty Images

Considérant le début de saison des deux équipes, le moins que l’on puisse dire, c’est que la victoire de 7-2 des Oilers d’Edmonton contre les Blue Jackets à Columbus mardi soir était surprenante. Le coach des Jackets, John Tortorella, ne semble pas trop être fan des surprises parce qu’il a offert la conférence de presse la plus courte de l’année après ce revers.

L’entraîneur des Jackets est à peine resté sur le podium pendant 10 secondes pour s’excuser aux journalistes parce qu’il sait qu’ils ont un travail à faire, mais qu’il n’allait pas répondre aux questions puisqu’il n’y avait pas de sens à ce qu’il parle de cette soirée selon lui. Il a déjà été plus virulent, mais ça avait le mérite d’être clair. Certains vont plaindre les journalistes qui n’auront pas de bonne citation à mettre dans leur reportage, mais cette séquence de 10 secondes va être plus virale que 99% des points de presse cette saison, donc ce n’est pas nécessairement une plainte valide.

Du côté des Oilers, même s’ils sont encore très loin des séries, c’est une victoire qui va faire du bien au moral ainsi qu’aux statistiques de certains joueurs. Celui qui est en avant-plan de tout ça est Connor McDavid dont la soirée de quatre points (1 but, 3 passes) lui a non seulement permis de retrouver le top 10 des pointeurs, mais aussi de se ramasser sur le podium en troisième place avec 39 points depuis le début de la campagne. Edmonton a encore du chemin à faire, mais malgré ce que certains journalistes ont essayé d’insinuer il y a quelques semaines, ils ne peuvent pas blâmer McDavid pour ce déficit à combler.

La « conférence de presse » de John Tortorella