John Tortorella n’acceptera pas les protestations pendant l’hymne national américain

Drama

Le patriotisme américain est assez difficile à égaler et c’est l’une des raisons pour lesquelles le quart-arrière des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, est l’un des athlètes les plus controversés aux États-Unis depuis quelques semaines. Afin de protester le problème de racisme qui afflige encore son pays, Kaepernick est resté assis pendant l’hymne national américain lors du 3e match de la pré-saison et il avait un genou au sol pendant celui qui a précédé la 4e rencontre. Cette fois-là, un coéquipier l’avait accompagné. Plusieurs joueurs de la NFL et quelques athlètes dans d’autres sports se sont joints à lui en support.

On ne devrait toutefois pas voir ce support lors de la Coupe du monde. Lorsqu’une journaliste lui a demandé comment il réagirait si un joueur s’asseyait sur le banc pendant l’hymne national américain, John Tortorella a dit que ce joueur allait rester sur le banc pour le reste de la rencontre. Comme le coach américain a une tonne d’options pour ce tournoi, les joueurs ne seront pas en position pour supporter Kaepernick.

Ce n’est pas surprenant d’entendre ça de la part de Tortorella puisqu’il est reconnu comme un coach qui n’endure pas grand chose. En plus, la LNH ne le punira pas puisque ça fait leur affaire. Pour une fois que leur sport est sous les projecteurs d’ESPN, ils ne veulent probablement pas que la discussion soit autour d’une protestation. Ils veulent profiter de cette compétition pour se faire de nouveaux partisans aux États-Unis et je doute que se joindre à cette discussion nationale soit leur stratégie marketing.

AJOUT : Comme l’a noté le puck-junkie David, la position de John Tortorella est encore moins surprenante lorsqu’on se rappelle que son fils fait partie des forces spéciales de l’armée américaine.

Via R/Hockey