Jean-Gabriel Pageau a marqué un but égalisateur littéralement au dernier moment

Allen

Jean-Gabriel Pageau a le don de marquer dans les gros moments (surtout contre le Canadien) et il l’a montré aux Blues de St-Louis mardi soir. Alors qu’il restait moins de 3 minutes à la 3e période et que son équipe tirait de l’arrière 3-1, l’attaquant des Sens a surpris le gardien Jake Allen avec un lancer qu’il aurait aimé revoir.

Ça a réduit l’écart à un but et grâce à une punition à Alex Pietrangelo pour avoir fait trébucher, Ottawa évoluait à 6 contre 4 en fin de 3e période. Dans les dernières secondes de l’engagement, Bobby Ryan a fait un lancer sur réception, mais Pageau l’a bloqué par inadvertance devant le filet.

Il s’en est rendu compte immédiatement et il a renvoyé la rondelle vers le filet de Jake Allen. Ça a déjoué le gardien, qui n’a pas eu le temps de voir la rondelle arriver. Le palet a franchi la ligne des buts quand il ne restait qu’un dixième de seconde au cadran. Le but a été accordé par l’officiel sur la glace et ça a été confirmé à la reprise vidéo. C’est impossible d’être plus dernière minute que ça, mais comme c’est Pageau, il ne faut quasiment pas être surpris.

D’ailleurs, l’attaquant n’est pas le seul qui a permis à son équipe d’obtenir un point supplémentaire au classement. Andrew Hammond a également bien fait, arrêtant les 17 rondelles dirigées vers son filet pendant le match en plus d’en stopper 10 en fusillade avant d’accorder le but gagnant. Il était venu en relève à Craig Anderson, qui s’est blessé en fin de 2e période.