Jaromir Jagr s’arme de patience pour signer un pacte

Drama
Embed from Getty Images

Jaromir Jagr a répété qu’il aimerait bien jouer dans la Ligue nationale de hockey pendant la saison 2017-2018. Il voudrait porter le maillot d’une formation qui aspire aux grands honneurs.

« J’aime le hockey de la LNH. C’est pourquoi je suis capable d’attendre. Tellement de gens aimeraient jouer au moins un match dans la LNH. Et moi, si je n’étais pas allé en Russie, j’aurais le plus haut total de matchs joués, donc j’ai été très chanceux. J’aime l’environnement et toutes les choses qui entourent la LNH donc je veux prolonger ma carrière là-bas », a souligné Jagr lors d’une entrevue accordée à la télévision tchèque, mardi.

L’immortel du hockey, qui est agent libre depuis le 1er juillet dernier, a confirmé l’information voulant que les Flames de Calgary avaient un intérêt à son endroit.

« L’intérêt est là depuis le premier jour, mais c’est difficile d’évaluer la proportion de cet intérêt. Surtout quand cela change d’un jour à l’autre. »

Les critères de l’homme de 45 ans sont tout de même assez précis. Voici ce qu’il souhaite :

« Je veux aller dans une équipe qui a moins d’ailiers, qui a une chance de gagner la coupe Stanley et qui pratique un style de jeu qui convient bien au mien et dans une équipe qui a des joueurs avec lesquels je pourrais bien m’entendre. L’argent est aussi un facteur, mais pas seulement à cause du montant. Également parce que si j’accepte une offre au salaire minimum, une équipe pourrait décider de me laisser tomber facilement au milieu de la saison. Je suis curieux de voir ce qui va se passer. »

Jagr a noirci la feuille de pointage à 46 reprises (16 buts et 30 passes) en 82 parties durant la saison 2016-2017 avec les Panthers. Celui-ci est devenu le deuxième meilleur pointeur dans l’histoire de la LNH, derrière Wayne Gretzky. Il a joué 1711 matchs, ce qui le place au quatrième rang dans l’histoire de la ligue, 56 de moins que Gordie Howe.

Jaromir Jagr n’écarte pas le scénario de jouer en Europe. Porter l’uniforme du HC Kladno afin d’avoir l’occasion de défendre les couleurs de la République tchèque – pour une dernière fois – lors des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018 est toujours considéré.

Via LNH.com