Jaromir Jagr et John Scott ne veulent pas aller au match des étoiles

Drama

Le vote populaire de la LNH pour le match des étoiles n’a eu besoin que de quelques heures pour devenir ridicule. La moitié des joueurs qui font partie du top 4 des votes jusqu’à maintenant ont déjà laissé savoir qu’ils n’étaient pas intéressés à se rendre au match qui sera disputé à Nashville le 31 janvier.

Zemgus Girgensons a été le premier à faire ça mercredi midi après avoir obtenu la première place l’an passé. Celui qui occupe le 1er rang cette saison, John Scott, a fait la même chose en début de soirée lorsque les journalistes locaux lui ont parlé de sa popularité dans ce vote.

Scott a dit qu’il ne savait pas ce qui se passait avec ça et qu’il ne voulait pas s’en mêler. Il sait que c’est une joke, mais il a dit qu’il ne voulait pas être dans les nouvelles pour cette raison. Le bagarreur a aussi dit qu’il ne voulait définitivement pas être voté pour le match des étoiles.

Ça suit ce que Frank Seravalli, de TSN, a écrit en début de soirée mercredi. Le journaliste a dit que les dirigeants de la ligue croient que Scott refuserait poliment l’invitation de la LNH pour l’événement s’il gagnait le vote puisqu’il sait qu’il n’a pas d’affaire là et qu’il volerait la place d’un coéquipier des Coyotes.

Celui qui est présentement classé au 4e rang, Jaromir Jagr, a démontré ses intentions un peu plus clairement. En début de soirée mercredi, l’attaquant des Panthers a publié un tweet qui disait qu’il appréciait le support des partisans, mais que le 3 contre 3 le tuerait et qu’il ne veut pas mourir tout de suite. Il a conclu en disant qu’il était trop vieux. C’était fait avec un sourire en coin (ou dans ce cas-ci, entre les phrases), mais le message était clair.

La LNH doit DÉTESTER ce qui se passe avec ce vote. Ils ont voulu réduire l’impact des partisans en limitant le vote à 4 joueurs, mais jusqu’à maintenant, les résultats de ce concours de popularité sont désastreux.

En plus, ça force les joueurs, qui préféreraient partir en congé plutôt que de se rendre au match des étoiles, à avouer publiquement qu’ils ne veulent pas participer à ces festivités. C’était arrivé l’an passé avec Joe Thornton, mais c’est une autre histoire quand plusieurs joueurs (qui mènent le vote) font la même chose et ça risque de causer l’ajout de d’autres restrictions sur le vote lors du prochain match des étoiles.