Jacques Martin a failli échapper la Coupe Stanley

Il y a tellement de bonnes histoires chez les Penguins que le fait que Jacques Martin ait remporté la première Coupe Stanley de sa carrière passe pratiquement inaperçu. Après une aussi longue carrière, c’est plaisant de voir un coach comme Martin être récompensé même s’il a remporté les grands honneurs en tant qu’assistant.

Jacques Martin a énormément d’expérience dans la ligue, mais comme c’était sa première conquête de la Coupe, il ne savait pas à quel point elle était lourde. Même si les gars semblent la lever facilement quand ils gagnent, c’est quand même une coupe de 34,5 livres.

Lorsque ça a été son tour de soulever le précieux trophée, Martin a semblé être surpris par le poids de la Coupe et il a failli l’échapper. Heureusement, il l’a rattrapé à temps et il a pu célébrer comme il faut tout de suite après.

L’entraîneur n’est pas le seul membre des Penguins qui a fait plaisir aux fans en soulevant la Coupe Stanley. Trevor Daley a été le premier à recevoir la Coupe Stanley de Crosby après avoir subi une blessure qui a mis fin à sa saison. Par la suite, c’est Pascal Dupuis qui a pu soulever le trophée malgré la retraite forcée qu’il a dû prendre à cause de son état de santé plus tôt cette saison.

Dupuis l’a remis à Fleury et peu après, on a vu Phil Kessel recevoir la Coupe. Après son départ difficile de Toronto, c’était vraiment cool de voir Kessel célébrer comme un enfant avec le précieux trophée.

Jacques Martin donne une frayeur à la Coupe

La célébration de Dupuis

Celle de Kessel