IMFC : Nelson Rivas, d’éclopé à miraculé?

Drama
Nelson Rivas

L’Impact de Montréal affronte le Dynamo de Houston ce soir dès 20h30.  Le vainqueur du match se frottera au Red Bull de New York en demi-finale de l’association de l’Est samedi après-midi. Il s’agira du quatrième affrontement entre les deux clubs. 

D’ailleurs, l’Impact de Montréal s’est imposé cette saison face à Houston, remportant les deux premiers matchs par la marque de 2-0 et 5-0. Ils ont toutefois dû s’avouer vaincu au troisième duel, celui-ci remporté à l’arraché par Houston au compte de 1 à 0. Il est à noter que Patrice Bernier et Jeb Brovsky devraient reprendre leur poste au sein du onze partant alors qu’Alessandro Nesta n’y sera pas. Wandrille Lefèvre devrait être le candidat logique pour le remplacer, mais les récentes améliorations à l’entraînement de Nelson Rivas nous font croire qu’il pourrait obtenir le départ. Plus de détails à venir en début de soirée.

Incroyable ou pas, après avoir raté la dernière saison en entier, le défenseur central Nelson Rivas pourrait disputer son premier match de la saison ce soir face à Houston. Revenir d’une blessure et devoir jouer un match de série, est-ce une bonne idée? Nul doute que l’ajout d’un Rivas en forme peut aider un onze partant assez fatigué. Toutefois, le risque de se blesser à nouveau et de devoir s’absenter pour une autre très longue période de temps pourrait ralentir les ardeurs du coach. Est-ce que le #IMFC a quelque chose à perdre là-dedans? Son avenir avec le club n’est même pas confirmé, alors reste à voir ses ambitions et celles du club.

Qui sera titularisé et qui ne le sera pas?

La grande question en ce jeudi midi, qui devrait obtenir le départ face au Dynamo de Houston. Commençons avec les « intouchables ». Dans les buts, Troy Perkins sera à son poste. Les défenseurs latéraux Hassoun Camara et Jeb Brovsky seront aussi à leur poste, et ce sans grandes surprises. Matteo Ferrari pivotera la défensive centrale.En milieu de terrain, Hernan Bernardello, Patrice Bernier, Justin Mapp et Felipe devraient être à leur poste. Marco Di Vaio sera assurément à son poste et restera à voir s’il sera l’unique attaquant ou si Daniele Paponi ou Andrew Wenger sera à ses côtés.

Le grand débat en ce jeudi midi, c’est plutôt à savoir qui de Wandrille Lefèvre ou Nelson Rivas obtiendra le départ au côté de Ferrari. L’expérience contre la jeunesse. Qui pourrait aider le plus le onze montréalais? Dans mon cas, j’opterais pour Rivas qui apporterait une présence physique et un bagage d’expérience en début de match. Je ne suis pas fermé à l’idée de le sortir en début de deuxième mi-temps pour amener Lefèvre.

Autre débat, Marco Schällibaum optera-t-il pour un 4-4-2 ou un 4-5-1? S’il prend la première option, je m’attends à voir Wenger et Di Vaio à l’avant. Andrew Wenger, sur qui on critique beaucoup, a connu de bonnes sorties vers la fin du calendrier régulier. Il pourrait apporter la dimension physique à l’avant, ce qui pourrait profiter à Di Vaio. Dans le cas contraire, je donnerais la chance à Andrea Pisanu d’entamer le match. Il a bien fait dans les derniers matchs de la saison et sa complicité avec Marco Di Vaio pourrait profiter à Montréal. Italien + Italien = Gros jeux!

Onze partant probable : Perkins, Camara, Ferrari, Rivas, Brovsky, Mapp, Bernier, Bernardello, Felipe, Wenger, Di Vaio.

Revoyez la superbe victoire de 5 à 0 des hommes de Schällibaum face à Houston. 

***Pour toutes les nouvelles #IMFC, vous pouvez me suivre sur Twitter, @GuiPerreault. Si vous avez des « scoops », des photos ou questions ; [email protected]