IMFC : L’aventure se termine, mais positivement /// Nouvelle pelouse au stade Saputo

Drama
Ultras

L’Impact de Montréal a terminé son parcours en CONCACAF sur une superbe victoire signée par les jeunes joueurs du club. Ils ont remporté le deuxième duel contre le C.D. Heredia par la marque de 2 à 0. Les buts ont été marqués par les attaquants Andrew Wenger et Daniele Paponi. Les deux attaquants connaissaient des moments difficiles avec le onze montréalais, mais ce match pourrait leur redonner une dose de confiance pour bien terminer la saison.

L’entraîneur Marco Schällibaum avait décidé de miser sur la jeunesse pour son onze partant. Seuls Hassoun Camara et Felipe sont des véritables partants en saison régulière. À noter la présence de Collen Warner et Sanna Nyassi qui était aussi du onze partant. Le pari a semblé fonctionner pour l’entraîneur suisse, car si les joueurs du IMFC avaient réussi à capitaliser sur les nombreuses chances, on parlerait assurément d’un miracle aujourd’hui. Les joueurs ont tout fait sauf marquer.

Andrew Wenger et Daniele Paponi ont connu des forts matchs. Certes, ils ont manqué beaucoup de chances, mais ils ont quand même réussi à les produire. Le milieu de terrain Andrea Pisanu a manqué quelques chances, mais la palme revient à Wenger qui n’a pas été en mesure de cadrer son tir alors qu’il se retrouvait en échappée. Arrivé dans le match à la 57e minute, Marco Di Vaio n’a pas pris de temps pour se faire remarquer. Il s’est d’abord fait voler par le gardien José Calderon sur une superbe redirection de la tête. Quelques minutes plus tard, il s’est élancé sur une volée du pied gauche qui a terminé sa course sur le poteau à la gauche du gardien.

L’Impact de Montréal se retrouve donc éliminé de la CONCACAF, car même en cas de bris d’égalité, il serait immédiatement exclu. Pour avoir la chance de passer au tour suivant, le onze montréalais se devait de gagner le match par un écart de 6 buts ou plus et espérer une victoire de 1 à 0 de San Jose contre le C.D. Heredia. Les probabilités n’étaient très bonnes pour les hommes de Marco Schällibaum. L’entraîneur pourra cependant tirer une certaine fierté de ce match et de ses jeunes joueurs.

Revoyez les faits saillants du match de mardi soir.

***

Nouvelle pelouse au stade Saputo

Les joueurs du onze montréalais profiteront d’un nouveau gazon pour le prochain match à domicile de l’équipe. Compétitions amateurs et constantes pratiques ont finis par avoir le dessus sur la pelouse du stade Saputo.

Stade Saputo