IMFC : Expérience mi-positive, mi-négative pour Schällibaum

Drama
Di Vaio

L’Impact de Montréal affrontait le Fire de Chicago, hier soir, au Toyota Park à Chicago. On avait droit, pour ce match, à une confrontation au sommet des buteurs de la MLS avec Marco Di Vaio et Mike Magee. Avant le match, Di Vaio trônait au sommet avec 18 buts, suivi de Magee avec 16. Comme on s’en attendait, les deux vedettes ont connu de forts matchs. Di Vaio a inscrit le premier but du onze montréalais, alors que Magee a fait bouger les cordages à deux reprises. Le rencontre s’est finalement terminée sur une égalité de 2 à 2. Le milieu Maxim Tissot a sauvé la mise pour les hommes de Schällibaum récoltant son premier but en MLS avec une superbe redirection de la tête à la 87e minute. Le onze montréalais peut se compter chanceux de repartir avec un point, car s’il n’avait été du penalty raté de la part de Magee, on n’en parlerait même pas en ce moment même.

Troy Perkins a réalisé une bourde défensive, mais je ne m’attarderai pas à ça très longtemps. Il a sauvé la mise à plusieurs reprises cette saison et ce serait trop facile de lui faire porter le blâme. Il a fait une erreur, mais il a réalisé plusieurs arrêts pendant tout le match. Ce n’était évidemment pas sa meilleure performance, mais il s’est bien débrouillé.

Bon match pour Lefèvre et Tissot

Pour le match de samedi soir, Marco Schällibaum avait opté pour un onze partant différent de l’habitude, mélangeant vétérans et jeunes joueurs. Alessandro Nesta méritait une journée de congé, alors que Wandrille Lefèvre s’alignait au centre de la défensive avec Matteo Ferrari. Au milieu, Collen Warner et Andrew Wenger avaient été réintégrés dans le onze partant, alors que Felipe était suspendu pour une accumulation de cartons jaunes. L’entraîneur suisse voulait sans doute donner du temps de jeu à ses jeunes lorsqu’il a fait entrer Maxim Tissot à la 67e minute.

Dans le cas des jeunes joueurs issus de l’Académie, Tissot et Lefèvre ont connu de forts matchs. Wandrille Lefèvre a connu certains ratés, mais en général, on tire de sa performance plus de positif que de négatif. Il a été solide en défense centrale, lui qui par le passé, était un milieu de terrain. Son adaptation s’est très bien faite et je ne serais pas surpris de le revoir débuter un match d’ici la fin de la présente saison. Pour ce qui est de Maxim Tissot, son apport a été monstre alors qu’il a marqué le but égalisateur à la 87e minute – son premier en MLS – sur une redirection parfaite de la tête. Depuis le début de la saison, il avait principalement été utilisé à titre de défenseur latéral, mais je n’ai pas détesté ce que j’ai vu de lui comme milieu de terrain. Comme pour Lefèvre, on devrait le voir plus souvent d’ici la fin de la saison. Les jeunes donnent donc plus d’options à leur entraîneur pour palier à la l’absence de Hernan Bernardello et Adrian Lopez.

Pour relire mon entrevue avec Maxim Tissot, cliquez ICI.

Match plus difficile pour Wenger

J’avais préalablement proposé l’idée de voir Andrew Wenger comme milieu de terrain. Après réflexion, je devrais spécifier comme milieu central, voir même à l’arrière de Marco Di Vaio. Ce que j’ai vu de Wenger hier ne m’a pas impressionné. Il était constamment déporté et en retard sur ses couvertures défensives. Lors du SuperDraft de 2012, on parlait d’un joueur polyvalent qui pouvait jouer principalement attaquant ou défenseur central. Pourquoi le faire jouer comme milieu latéral alors qu’il est un joueur physique et que les milieux latéraux se doivent d’être rapides et techniques?

Je prends l’exemple de Justin Mapp, il est un créateur de jeu et non un buteur. C’est ce qui fait de lui un des meilleurs milieux techniques du IMFC.  Andrew Wenger a l’attitude d’un buteur et il se doit donc d’avoir un poste offensif au sein de la formation. Présentement, il ne parvient pas à trouver sa place au sein du onze partant et la saison tire à sa fin. Ça fait maintenant deux ans que les hauts dirigeants attendent une éclosion de sa part. Une décision devrait être prise lors de la saison morte, positive comme négative.