Ilya Kovalchuk sur le siège éjectable

Drama Rumeurs

// Pour avoir accès à tout le contenu offert par La3eLigne, vous pouvez nous suivre sur FacebookTwitter ou bien directement sur le blog La3eLigne.com //

Siège éjectable – Ilya Kovalchuk

Il n’y a pas de doute, Ilya Kovalchuk est un joueur de hockey extrêmement talentueux. Malheureusement pour lui (ou plutôt heureusement!), il a signé un faramineux contrat de 102 millions pour 17 ans à l’été 2010 avec les Devils du New Jersey. La raison pourquoi c’est malheureux; les Devils ont de la difficulté à payer leurs joueurs!

Le pauvre Kovalchuk se retrouve donc dans une fâcheuse situation. Les Devils doivent couper dans leurs dépenses salariales. Évidemment, le premier pointé du doigt est le #17 de l’équipe. Avec un Zach Parise qui sera à resigner à la fin de la saison, Lou Lamoriello devra bouger.


Comme il l’a fait si souvent cette saison.

Les rumeurs au sujet de Kovalchuk commencent donc à circuler sur la toile. Quelques-unes sont plus farfelues que d’autres, par exemple celle envoyant l’attaquant des Devils à Montréal en échange de Plekanec, Hal Gil, Louis Leblanc et un choix de première ronde. Cependant, certaines font plus de sens et méritent de s’y attarder.

La plus crédible (aussi crédible cela puisse être) serait celle l’envoyant à Los Angeles en retour de Jarret Stoll, Jack Johnson et un choix de 2e ronde.  À noter que Johnson fait partie de plusieurs rumeurs dernièrement aussi.

Il ne faudrait pas être surpris à voir Zach Parisé être échangé avant la date limite des échanges. Lamoriello devra bouger, non pas par désir, mais par nécessité.

Kovalchuk connaît présentement une bonne saison avec 41 points en 44 rencontres dont 20 buts. Il est d’ailleurs le meilleur en tirs de barrage avec un rendement de 8 buts en 9 tentatives (88.9%).

 

Bien en selle – Mikhail Grabovski

Même si la place des Leafs en série n’est pas assurée, les partisans des Maple Leafs auront eu de quoi se mettre sous la dent cette saison. Après les performances invraisemblables de Phil Kessel et Joffrey Lupul, voilà que c’est au tour de Mikhail Grabovski de se démarquer.


Tout un lancer.

Grabovski a inscrit pas moins de 9 points lors de ses 4 derniers matchs. Après un début de saison plutôt lent, la petite peste a connu un excellent mois de janvier avec 16 points en 12 rencontres.

Le centre de 28 ans est sur le point, si la tendance se maintient, d’enregistrer la meilleure saison de sa carrière. Pas étonnant lorsque l’on voit les excellentes performances de ses coéquipiers. De quoi être inspiré!

 

Au congélateur – Jaromir Jagr

Jagr a connu un début de saison au dessus des attentes. Peu auraient parié que le joueur de 39 ans aurait cumulé 35 points après 41 matchs complétés. Malgré les apparences, le rendement du tchèque a grandement ralenti dernièrement.


Ahh… Le bon vieux temps!

En effet, Jaromir n’a inscrit qu’un maigre total de 4 points dans tout le mois de janvier. Il faut tout de même souligner que Jagr a raté 2 matchs tout juste avant la pause des étoiles en raison d’une blessure à l’aine. Il est heureusement revenu au jeu le 31 janvier face aux Jets.

Néanmoins, lors des 9 rencontres qu’il disputa lors du dernier mois, Jagr n’a même pas inscrit un seul petit but. Son dernier remonte au 29 décembre face au Penguins.

Il était tout de même prévisible de voir Jagr ralentir à un moment ou un autre de la saison. Ses blessures à l’aine le hantent toujours (il a aussi manqué quelques matchs en novembre pour la même raison), et son âge avancé font qu’il est de plus en plus difficile de maintenir la cadence.

Il ne faut tout de même pas compter celui-ci battu pour le reste de la saison. Les Flyers sont une équipe jeune et talentueuse, ce qui devrait redonner un peu d’énergie à Jagr.

Ma prédiction : L’ailier droit terminera la saison avec une récolte qui oscillera autour des 60 points. Bien sûr, seulement s’il se tient loin de l’infirmerie d’ici la fin de la saison.