Ilya Kovalchuk signe avec les Kings

Embed from Getty Images

Pendant que le Canadien annonçait la sélection de Jesse Ylonen comme choix de deuxième ronde, les Kings annonçaient la venue d’Ilya Kovalchuk sur un contrat de trois ans. Officiellement, il ne pourra pas signer avant le 1er juillet, mais c’est son choix. Il aura un salaire de 6,25 M$ pendant cette entente inspirée de celle de Patrick Marleau avec Toronto.

Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour Vegas, San Jose et Boston, qui étaient tous dans la course. C’est toutefois une bonne chose pour le Canadien puisque ça vient de débloquer le marché de Max Pacioretty. Tant que Kovalchuk n’avait pas signé, les équipes allaient attendre avant de payer un atout, mais maintenant que c’est fait, des gars comme Pacioretty et Jeff Skinner vont recevoir plus d’attention.

Ceci étant dit, c’est vrai que ça enlève un bon acheteur avec Los Angeles puisqu’ils auraient été des acheteurs hautement intéressés s’ils avaient raté leur coup. Par contre, c’est évident que ça bloquait le marché, donc on parle d’un mal pour un bien de ce côté.

La signature d’Ilya Kovalchuk est un peu drôle puisque c’est cette organisation qui l’a empêché de gagner la Coupe Stanley lorsqu’il s’est rendu en finale avec les Devils. Il avait obtenu 19 points en 23 parties cette année-là en séries et c’était sa dernière participation au tournoi printanier de la LNH. Dans la KHL l’an passé, il a récolté 31 buts et 63 points.