Histoire de poudre blanche et de mauvais commentaires pour la 2e défaite des Canucks

Drama
canucks-diving-team
canucks-diving-team

La série entre les Canucks et les Kings est probablement celle qui intéresse le plus les filles. Non pas à cause du séduisant Maxim Lapierre, ni à cause de toutes les conquêtes de Mike Richards et de Jeff Carter, mais bien parce qu’il y a du bitchage comme jamais.

D’abord, retour sur le match #1. En fin de 3e période, lors d’une pause, Alex Burrows a fait un tas de neige avec son bâton pour ensuite le pointer vers Mike Richards. Alex Burrows a aussi passé son gant sous nez à quelques reprises en regardant le joueur des Kings. Pas besoin de faire un dessin pour comprendre qu’Alex Burrows faisait référence aux habitudes de nuit de Mike Richards.

Un autre petit drame chez les Canucks a été causé pour le gardien de but Cory Schneider. Questionné à savoir pourquoi le club de Vancouver était si détesté dans les médias, il a répondu que cela venait avec le fait d’être une équipe gagnante et de gagner le trophée du Président dans la NHL. Il a ensuite ajouté cette bombe :

Tout le monde se fout des Oilers, donc personne ne les déteste.

Le 2e gardien des Canucks s’est excusé plus tard vendredi.

Enfin, le match #2. Les Canucks ont perdu un 2e match de suite. Sans Daniel Sedin, cette équipe n’est pas la même. Incapable de marquer des buts. Défaite de 4-2, même si le commentateur de CBC a halluciné des arrêts.

VIDEO – Commentateur de CBC hallucine un arrêt sur le but de Dustin Brown