Henrik Lundqvist est vraiment constant quand il doit jouer un 7e match le 13 mai

Lundqvist

[oboxads]

La victoire de mercredi soir a permis à Henrik Lundqvist d’améliorer sa fiche dans les matchs éliminatoires au Madison Square Garden. Comme on peut le voir ci-dessus, Lundqvist a des chiffres incroyables lorsqu’il a le dos au mur à la maison et c’est la même chose lors des 7es matchs.

Le King a gagné son 6e match ultime mercredi soir, ce qui le place à égalité au sommet de l’histoire de la LNH avec Patrick Roy et Martin Brodeur. Il a gagné ses 6 derniers départs dans cette circonstance, maintenant un % d’arrêts de 97,3% au passage. Par contre, la statistique la plus incroyable se limite au 13 mai.

Les Rangers ont dû jouer un 7e match le 13 mai pour la 3e année consécutive mercredi soir. Bien évidemment, ils ont gagné toutes ces rencontres. Ce qui est fou, c’est que Lundqvist a effectué le même nombre d’arrêts (35) dans ces 3 matchs. Ce n’est qu’une coïncidence, mais c’est quand même notable.

La seule statistique moins croyable vient des Capitals de Washington et de leurs avances de 3-1 dans une série. Dans l’histoire de la ligue, les équipes dans cette situation ont gagné près de 90% du temps. Pourtant, c’est la 5e fois que les Caps échappent une avance du genre.

Pour mettre ça en contexte, Washington est responsable pour 18% des avances de 3-1 qui ont mené à une défaite dans l’histoire de la ligue. De l’autre côté, après avoir fait le même coup aux Penguins l’an passé, les Rangers sont devenus les premiers à surmonter un déficit de 1-3 deux ans en ligne.

Graphique via StatsCentre