Garret Sparks était ému après avoir fait sa place dans le livre des records des Leafs

Drama

Sparks

Comme ils sont encore dans leur perpétuelle reconstruction, les fans des Leafs connaissent une saison plutôt difficile. Au moins, ils ont eu droit à une pause dans leur misère lundi soir lorsque Garret Sparks leur a donné une très bonne raison de sourire en blanchissant les Oilers d’Edmonton à son premier départ dans la LNH. Sparks est le premier gardien dans l’histoire de la franchise à obtenir un blanchissage lors de ses débuts dans la LNH.

C’est la continuité d’une belle histoire pour le choix de 7e ronde du repêchage de 2011. Il a passé la majorité de la saison dans la ECHL l’an passé et il a le 2e meilleur % d’arrêts dans la AHL cette année.

C’est cette bonne performance qui lui a valu un rappel lorsque James Reimer s’est blessé et la malchance qui suit Bernier depuis le début de la saison lui a donné une chance de faire ses débuts dans la LNH lundi soir. Il en a pleinement profité avec son blanchissage et si Reimer n’est pas prêt à revenir au jeu à temps, Sparks sera le partant des Leafs contre les Jets mercredi.

Bien évidemment, le blanchissage de Sparks lui a permis d’obtenir la première étoile lundi soir et il était visiblement émotionnel lors de l’entrevue qui vient avec l’obtention de cet honneur. Lorsque l’animatrice lui a annoncé qu’il était le 1er gardien dans l’histoire des Leafs à réussir ce qu’il venait d’accomplir, il a cédé à l’émotion et il s’est mis à pleurer.

Le gardien a remercié l’animatrice, qui a mis fin à l’entrevue en donnant une autre chance aux fans de Toronto de féliciter leur nouveau héros. Les cerbères ont le don d’être séquentiel, donc on ne sait pas combien de temps l’histoire d’amour entre Sparks et Toronto durera, mais en attendant, c’est une belle histoire pour des fans qui en ont bien besoin.