Gabriel Landeskog a botté David Perron là où ça fait mal

Les jock strap ont eu une grosse soirée mardi alors que deux incidents impliquant des joueurs repêchés par l’Avalanche ont fait jaser. Tout d’abord, Sidney Crosby a dardé Ryan O’Reilly dans cette région lors de la première période du match entre les Penguins et les Sabres. Puis, en fin de soirée, Gabriel Landeskog a donné un coup de pied à David Perron dans le coin des bijoux de famille.

Bien évidemment, l’attaquant québécois n’a pas apprécié le geste, mais le capitaine de l’Avalanche n’a pas été puni sur la séquence. C’est survenu lors d’une mêlée après un sifflet en 2e période. L’officiel pensait probablement que c’était un accident (et c’était peut-être le cas), mais c’est vraiment tout ou rien dans ce cas-ci.

Si c’est bel et bien un accident, Landeskog ne pouvait pas faire grand chose et ce n’est pas nécessairement de sa faute. Par contre, si c’était voulu, on pourrait s’attendre à une longue suspension pour le joueur de l’Avalanche. Les coups de patins sont toujours pris au sérieux et quand on parle de cette région du corps, ça ne fait qu’accentuer l’importance du coup.

Je pense quand même qu’il n’y aura pas de suspension à la suite de cette séquence parce que le département de la sécurité des joueurs va accepter l’excuse de la perte d’équilibre, mais le #92 est mieux de ne pas devenir le Draymond Green de la LNH parce qu’il n’aura pas toujours ce bénéfice du doute.

Le coup de Gabriel Landeskog à l’endroit de David Perron