Fiasco Jimmy Briand: l’attaquant français livre sa version des faits

Drama

Qu’on le veuille ou non, l’affaire Jimmy Briand a laissé un œil au beurre noir aux dirigeants de l’Impact. Annoncé en grandes pompes un peu partout dans les médias et par le club montréalais lui-même, l’attaquant français ne viendra finalement pas joué pour le bleu-blanc-noir. Et ce, même si on peut encore lire ceci sur le compte Twitter de l’Impact.

Ce tweet fait mal à la direction de l’Impact, mais sans doute moins que l’entrevue que le joueur français a accordé au quotidien français l’Équipe. Sans épargner l’Impact, celui-ci explique ce qui a fait avorter son transfert. Selon Briand, Nick de Santis avait déjà accepté ses demandes concernant un logement, l’école de ses enfants ainsi qu’une voiture. Par la suite, Joey Saputo se serait entendu avec l’En Avant de Guingamp pour payer 300 000$ pour le transfert de Briand. Le président de l’Impact serait donc intervenu, faisant en sortes que les demandes de Briand, pourtant acceptées par De Santis, ne se retrouvaient pas sur le contrat que l’attaquant français a reçu.

Jimmy Briand en a parlé avec Nick de Santis, qui lui a suggéré de venir à Montréal pour régler cette situation. Joey Saputo n’a cependant donné aucun signe de vie au joueur français concernant ses demandes. Briand souhaitait avoir des garanties écrites, mais il ne les a jamais obtenues.

 

Des demandes tout à fait raisonnables

Jimmy Briand évalue les demandes refusées à un peu plus de 360 000$. Il affirme que ce sont des exigences qui ne sont pas démesurées, puisqu’il s’amenait à Montréal pour deux saisons et demie. Il reproche à l’Impact d’avoir déclaré que Briand avait formulé des demandes supplémentaires. L’attaquant, qui aura 33 ans cette semaine, dit avoir eu l’appui de Rémi Garde et Nick de Santis, mais qu’au final, c’est le président Joey Saputo qui a tout fait avorter.

Il se dit déçu, car il aurait aimé venir jouer à Montréal. Le joueur français demeure convaincu qu’il aurait pu être un atout important pour le bleu blanc noir.

 

L’avenir de Jimmy Briand?

Avec ce transfert échoué, Jimmy Briand se retrouve dans une situation particulière. Il doit demeurer avec l’En Avant de Guingamp, puisque théoriquement, il appartient encore à cette équipe. Il se considère néanmoins sur le marché des transferts et aimerait tout de même faire le saut en MLS. Jimmy Briand avait choisi Montréal, notamment parce qu’il s’agissait d’une ville francophone, mais se dit ouvert à aller jouer pour d’autres clubs du circuit nord-américain.

 

Via L’Équipe