Eugenie Bouchard et Milos Raonic chutent au classement

Drama
Embed from Getty Images

Eugenie Bouchard pointe présentement à la pire position sur l’échiquier mondial de la WTA depuis mai 2013. La Montréalaise de 23 ans a glissé de quatre positions au classement. Elle est maintenant la 74e raquette mondiale.

Genie peine à signer des victoires sur le circuit depuis plusieurs mois. La Canadienne tentera d’avoir rendez-vous avec la Polonaise Agnieszka Radwanka au deuxième tour du tournoi de New Haven plus tard cette semaine. Avant, elle devra éliminer l’Américaine Lauren Davis (34e). Les deux joueuses se sont partagé leurs honneurs en deux affrontements.

En octobre 2014, Bouchard avait occupé le 5e échelon mondial. À ce moment, elle avait atteint les demi-finales des Internationaux d’Australie et de Roland-Garros. De plus, elle s’était frayée un chemin jusqu’en finale sur le gazon londonien de Wimbledon. Elle s’était inclinée contre la Tchèque Petra Kvitova.

Du côté de la Québécoise Françoise Abanda, celle-ci fera bientôt – si elle garde le même rythme – son entrée dans le top 100. L’athlète de 20 ans est passée du 133e au 118e rang mondial lors de la mise à jour au classement lundi. Si la tendance se poursuit, Abanda pourrait doubler Bouchard au classement d’ici la fin de la saison.

Raonic hors du top 10

Le meilleur joueur de tennis de la planète Milos Raonic a été exclu du top 10 mondial pour la première fois depuis avril 2011. L’Ontarien de 26 ans n’a pas participé au Masters 1000 de Cincinnati la semaine dernière. Également, lors de la Coupe Rogers disputée à Montréal, il s’est incliné d’entrée de jeu face au Français Adrian Mannarino.

L’ancien troisième mondial est sur le carreau en raison d’une blessure à un poignet subie à l’entraînement en sol montréalais.

Milos Raonic possède une fiche de 28-11 cette année sur le circuit de l’ATP. Sa 11e place mondiale n’est pas catastrophique pour lui, mais à son retour au jeu, il voudra assurément réintégrer le top 10 le plus rapidement possible.

Quant à Denis Shapovalov, demi-finaliste à la Coupe Rogers cette année, a perdu deux positions au classement. Il est maintenant au 69e échelon mondial, une perte de deux rangs.

Embed from Getty Images