ESPN suspend un de ses plus gros employés à cause de commentaires sur Roger Goodell

Drama

Simmons

[oboxads]

Bill Simmons est un des plus gros employés d’ESPN, le réseau de télévision sportif qui domine les États-Unis. Il a son propre site supporté par le réseau, il écrit les textes les plus lus sur le réseau, il anime un des podcasts sportifs les plus écoutés au monde, sinon le plus écouté, et il a sa propre série d’émissions pour analyser la NBA. Bref, c’est un des gars les plus importants pour eux.

Ça n’a pas empêché le réseau de le suspendre pendant 3 semaines à cause de commentaires sur Roger Goodell et le fiasco Ray Rice qu’il a fait pendant un podcast diffusé lundi dernier.

Dans ce podcast, Simmons a mentionné que le commissaire de la NFL était un menteur lorsqu’il dit qu’il n’a pas vu la fameuse séquence vidéo du porteur de ballon qui frappe sa fiancée. Il a ajouté que cette situation était de la bullshit. Il a suivi en mettant au défi son employeur de l’appeler pour lui dire qu’il était dans le trouble à cause de ces commentaires. Il a ajouté que si le réseau le suspendait, ce qui est arrivé, il allait sortir publiquement. On ne sait pas trop à propos de quoi, mais c’est les menaces qu’il a faites.

Ce n’est pas la première suspension d’ESPN qui n’hésite pas à suspendre ses commentateurs qui dépassent les bornes. Toutefois, c’est surprenant puisque Simmons approche la fin de son contrat, qu’il est un gars crucial pour ESPN et que c’est une longue suspension. Par exemple, un autre commentateur, Stephen A. Smith, n’a reçu qu’une semaine de suspension après avoir suggéré que Janay Rice aurait pu être responsable de cet incident.

Dans leur communiqué, le réseau a seulement dit que Simmons n’avait pas respecté les standards du réseau, mais c’est important de comprendre que la NFL et ESPN ont une importante relation d’affaires. Cela fait en sorte que la ligue peut mettre de la pression sur le réseau. Ce fût le cas l’an dernier lorsque ESPN s’est retiré de la production d’un documentaire sur la situation des commotions cérébrales dans la NFL intitulé League of denial après que la ligue ait fait de la pression. Bref, le réseau essaie de ne pas déranger la ligue plus qu’il faut.

Pour ramener la situation au Québec, c’est comme si TVA Sports suspendait Renaud Lavoie pendant 3 semaines au beau milieu de la saison de la LNH après qu’il ait critiqué Gary Bettman. C’est une situation incroyable qu’on ne voit pas au Québec et c’est une très bonne chose.

Capture d’écran via Deadspin