Eliezer Sherbatov prouve encore une fois qu’il a plus de mains que beaucoup de joueurs de la NHL

Drama

Même s’il ne joue pas dans la NHL, Eliezer Sherbatov trouve toujours une façon de faire parler de lui. Le mec est ultra créatif avec un bâton et une rondelle. Dommage qu’il soit trop chétif pour jouer avec les grands garçons. Souvenez-vous de sa feinte de feu de l’été dernier. Eli Sherbatov a appris à patiner vite grâce à sa mère qui donne des cours de power skating. L’été, l’attaquant israélien qui a déjà joué pour le défunt Junior de Montréal et le Drakkar de Baie-Comeau s’occupe de l’Académie Sherbatov. Ça se passait au Complexe Bell de Brossard au début du mois d’août.

Vous connaissez l’espèce de truc bébé-fafa de mettre une rondelle sur sa palette et la reviré de tout bord tout côté? Sherbatov a décidé d’amener ce truc à un autre niveau en plaçant 12 pucks sur son tape. Je suis certain que Jaroslav Spacek n’est même pas capable de lever 12 pucks. Bref, appréciez cette petite prouesse de chambre de hockey.