Eeli Tolvanen est le joueur à arrêter pour se rendre à la ronde des médailles

Drama
Embed from Getty Images

Ryan Poehling semble avoir été un bon choix du Canadien au dernier repêchage, mais si jamais le jeune centre ne se développe pas, il faut se préparer à entendre parler d’Eeli Tolvanen qui a été choisi cinq rangs plus tard par les Prédateurs. L’ailier finlandais était supposé sortir plus tôt, mais ses plans futurs ont changé près du repêchage et ça a fait peur à plusieurs équipes.

Les Preds ont pris une chance avec lui et ça semble être payant. Au même âge, il a à peu près la même production que Kuznetsov dans la KHL cette saison (17 buts et 17 passes en 47 parties) et il se démarque dans tous les tournois internationaux auxquels il prend part. Par exemple, il a obtenu le troisième plus grand nombre de tirs du championnat mondial junior même si le parcours finlandais s’est terminé en quart de finale.

Sa bonne prestation sur la scène internationale s’est maintenue aux Olympiques où il est le meilleur pointeur avec 3 buts et 6 passes. C’est trois points de plus que le deuxième à ce chapitre dans le tournoi et c’est presque le double du meilleur pointeur canadien, Derek Roy, qui a 5 mentions d’aide. Eeli Tolvanen n’a été blanchi qu’à une reprise depuis le début du tournoi et c’était dans une défaite de 3-1 contre la Suède. Il n’est qu’à deux points du record olympique pour un joueur de moins de 19 ans qui est détenu par Eric Lindros.

C’est ce qui fait en sorte qu’il sera le joueur à surveiller pour le Canada lors de leur match de quart de finale mercredi matin. L’équipe canadienne a misé sur l’expérience et jusqu’à maintenant, ça leur a servi, mais il n’y a pas de doute que Tolvanen est un joueur spécial à l’âge de 18 ans. Le défi des Canadiens sera de le suivre tout au long du match parce que s’il y a un joueur qui peut mettre fin à la défense du titre olympique du Canada, c’est lui.