Des patineurs néerlandais blessent deux fans en célébrant un peu trop fort

Drama
Crédit photo - Patrick Roest via Instagram

Les athlètes des Pays-Bas ne font pas les choses à moitié lorsqu’il s’agit de célébrer une médaille. Ils organisent d’énormes partys dans la maison néerlandaise baptisée: Heineken House. Tu sais que ça doit fêter fort quand la maison d’un pays porte le nom d’une marque de bière.

Néanmoins, le quatuor de patineurs néerlandais qui a décroché la médaille d’or en poursuite masculine par équipe a peut-être un peu trop pris de Heineken mercredi soir. Il y a une tradition parmi la délégation des Pays-Bas qui veut qu’à chaque fois qu’un athlète monte sur le podium, on organise une fête durant laquelle on lui décerne une fausse médaille géante qu’on passe ensuite à la foule pour qu’elle circule. C’est comme du body surfing, mais avec une immense médaille plutôt qu’un être humain.

Généralement, ça se passe très bien et tout le monde trouve ça cool. Pourtant, mercredi, les patineurs néerlandais Sven Kramer, Patrick Roest, Koen Verweij et Jan Blokhuijsen ont lancé un peu trop fort la fameuse grosse médaille.

Le résultat, c’est que deux fans ont été blessé; l’un d’entre eux a même dû être amené à l’hôpital. Le patineur Sven Kramer a émis des excuses en coréen sur Twitter.

Pour ceux ne lisant pas le coréen, le message se traduit ainsi:

«Salut à tous les fans coréens. Je veux m’excuser pour les blessures subies hier soir à la Heineken House. Vous êtes venus pour célébrer avec notre équipe. Malheureusement, il arrive parfois des accidents et je veux m’en excuser. Je vous souhaite de guérir rapidement et je vais tout faire pour connaître de bonnes performances. Merci.»

 

 

Selon le média néerlandais De Telegraaf, Sven Kramer aurait aussi été désagréable avec plusieurs fans qui faisaient du bruit alors qu’il accordait une entrevue.