La LNH a accepté la 2e version de l’échange de Derick Brassard

Drama
Embed from Getty Images

La vente de feu des Sénateurs est entamée. La direction voudrait faire table rase à cause de la déconnexion entre le groupe de dirigeants et les joueurs. Le premier à écoper sera Derick Brassard, qui va probablement être bien content de quitter puisqu’il se joindra aux Penguins de Pittsburgh.

En retour, les Sénateurs reçoivent notamment un choix de première ronde en 2018. Le gardien de la Suède au dernier championnat mondial, Filip Gustavsson, fait aussi partie de cette transaction, tout comme Ian Cole, dont l’impact salarial de 2,1 M$ permet aux Penguins de faire de la place sous le plafond. Gustavsson avait été nommé meilleur gardien du dernier CMJ et il avait été un choix de 2e ronde en 2016. Pour ce qui est de Ian Cole, ça pourrait être un passage très court à Ottawa.

En 58 matchs cette saison, Derick Brassard a récolté 38 points. Il deviendrait le troisième centre à Pittsburgh derrière Crosby et Malkin, donc c’est possible que sa production augmente. Il n’aura pas plus de temps de glace ou d’opportunités offensives, mais c’est clair que sa compétition sera plus facile à affronter et ce n’est pas comme s’il était entouré du meilleur club de la ligue à Ottawa de toute façon.

En plus, Brassard est un gars de séries qui a fait ses preuves en carrière avec 55 points en 78 matchs. Il s’est également rendu en troisième ronde à trois reprises en plus d’atteindre la finale de la Coupe Stanley une fois avec les Rangers. Il lui manque toutefois encore sa bague de la Coupe Stanley et il espère certainement régler cette situation en passant à Pittsburgh.

AJOUT : Les détails ne sont toujours pas officiels puisque ce serait un échange extrêmement compliqué à trois équipes avec des rétentions de salaire. Les Golden Knights seraient l’autre équipe impliqué.

2e AJOUT : Selon Nick Kypreos, la ligue a refusé l’échange, ce qui veut dire que les trois équipes impliquées (Ottawa, Pittsburgh et Vegas) devront restructurer la transaction. Si l’échange a été complété de façon très limite avec le plafond salarial des Penguins, c’est possible qu’une restructuration soit impossible, donc ce sera un dossier à suivre. Par contre, maintenant que ça s’est autant propagé, ce serait surprenant de voir Brassard rester à Ottawa. Dreger et Friedman ont tweeté que les trois clubs travaillent présentement sur les détails pour que ça fonctionne.

3e AJOUT : On a finalement la version finale acceptée par la ligue. Ottawa reçoit l’espoir devant le filet Filip Gustavsson, le défenseur Ian Cole, un choix de première ronde et un autre de troisième tour. Les Golden Knights ont obtenu un choix de 4e ronde et Ryan Reaves en plus de retenir 40% du salaire de Derick Brassard. Ce dernier se retrouve avec les Penguins en compagnie de Vince Dunn, Tobias Lindberg et un choix de 3e ronde des Sénateurs.