Denis Shapovalov ne s’emballe pas trop avec ses récents succès

Drama
Embed from Getty Images

Denis Shapovalov s’est entraîné pendant près de 90 minutes jeudi sur le court Banque Nationale en compagnie de son entraîneur Martin Laurendeau.

La jeune sensation du tennis canadien est en pleine préparation pour les Internationaux des États-Unis. Shapovalov prendra part aux qualifications du dernier tournoi majeur de la saison. Celles-ci débuteront le 22 août prochain à Flushing Meadows.

« C’est tout un changement d’être dans le top 70. Je ne crois pas encore avoir ce classement. Je dois continuer à travailler afin de m’améliorer et de sécuriser mon statut. »

El Shapo a vécu une semaine incroyable à la Coupe Rogers de Montréal. Il a éliminé Rogerio Dutra Silva, Juan Martin del Potro, Rafael Nadal et Adrian Mannarino, avant de s’incliner face à l’éventuel champion du tournoi, Alexander Zverev.

Le tennisman de 18 ans a revenu sur le support inconditionnel des gens lors de ses matchs en sol montréalais en conférence de presse.

« Je n’ai jamais été au cœur d’une atmosphère du genre. La foule m’a grandement aidé dans les moments difficiles. J’apprécie tout ce support. Je pense que j’ai gagné 30 000 abonnés sur Twitter, c’est fou! Il y a quelques changements, mais je dois demeurer concentré afin de poursuivre mon travail pour atteindre mon rêve. »

Même s’il tentera d’obtenir une place dans le tableau principal du US Open, Shapovalov ne délaissera pas pour autant les tournois Challengers.

« Je vais continuer de disputer certains challengers, car j’ai encore besoin d’améliorer mon jeu pour être au niveau de joueurs comme (Alexander) Zverev ou même (Adrian) Mannarino. »

Le demi-finaliste de la Coupe Rogers aurait apprécié avoir une invitation de la part des organisateurs des Internationaux des États-Unis. Par contre, il sait pour quelle raison il ne l’a pas reçue.

« J’aurais bien aimé avoir un laissez-passer, mais je comprends la situation. Ils veulent donner une opportunité à certains de leurs jeunes joueurs, comme le Canada aurait fait. J’espère pouvoir bien jouer et je vais y aller un match à la fois. »

Denis Shapovalov a également parlé de son compatriote Félix Auger-Aliassime. Il a indiqué que le jeune de 17 ans participera lui aussi aux qualifications du US Open.

« Il va être là, je me suis entraîné avec lui. Il frappe fort, je vous le dis. »