De champion du Mondial à prisonnier

Drama
Crédit photo - L'Équipe

Il y a 12 ans, Vincenzo Iaquinta remportait la Coupe du monde de soccer avec la formation italienne. Aujourd’hui, il prend le chemin de la prison.

L’ex-joueur de soccer a écopé mercredi d’une peine de deux ans de détention par un tribunal italien. Il a été reconnu coupable de possession d’armes dans une affaire impliquant un groupe mafieux du sud de l’Italie.

Le père de l’athlète, Giuseppe, a même été condamné à 19 ans de prison en raison de ses liens avec la Ndrangheta, une organisation criminelle évoluant principalement dans la région de Calabre.

Vincenzo Iaquinta a continué de plaider son innocence au tribunal mercredi. Il affirme que sa vie ainsi que celle de sa famille ont été ruinées par cette histoire avec laquelle il n’a rien à voir.

Selon les avocat de l’ex-joueur et de son père, la cause sera portée en appel.