Dave Bolland se chicane avec Alain Vigneault à cause des soeurs Sedin

Drama
alain-vigneault

Il s’est passé quelque chose d’assez inusité cette semaine dans la LNH. Le joueur des Blackhawks de Chicago, Dave Bolland, s’en est pris aux jumeaux Sedin ainsi qu’aux gens de Vancouver, dans le cadre d’une émission de radio assez colorée de Chicago (WGN Radio 720). L’une des animatrices, Andrea Darlas, a initié cette controverse en demandant au jeune attaquant si les jumeaux Sedin continueraient à être des « sœurs » s’ils devenaient prochainement des Canucks? Déjà là, la pertinence de la question ne volait pas très haut. La réponse de Bolland fut digne de la question :

« Ils ne seront jamais des Hawks, on ne les accueillerait jamais au sein de notre formation. Mais oui, ils seraient quand même des sœurs. Et ils dormiraient sûrement dans des lits superposés, le plus âgé, au-dessus et le plus jeune, en dessous.»

Bolland a rajouté un peu plus tard au cours de l’émission qu’à son avis, il y avait beaucoup de gens bizarres à Vancouver et qu’il était toujours mieux d’y rester le moins longtemps possible.

Habituellement, ce genre de propos vient de la bouche d’un certain Sean Avery et on évite plus souvent qu’autrement d’y répondre. Quand un journaliste a demandé à Alain Vigneault, entraîneur-chef des Canucks, de répondre à ces insultes, il s’en est permis lui aussi :

« Quand vous avez des propos de la sorte venant de Bolland, c’est un individu dont le QI (quotient intellectuel) est probablement aussi élevé que celui d’une graine d’oiseau et que seule sa mère peut voir en peinture», a indiqué Vigneault aux journalistes présents, mercredi. »

Jusque là, c’était de bonne guerre. Une guerre enfantine et ridicule, mais personne ne se faisait la morale au moins. Le Québécois n’a pas pu s’empêcher d’envoyer une flèche qui s’est vite retournée contre lui :

« Je crois qu’il ne s’aide pas (avec des propos de la sorte) et qu’il donne une mauvaise image aux joueurs de la LNH, a ajouté Vigneault. Chicago est tellement une grande organisation de hockey, je suis certain qu’ils ne sont pas très heureux avec ça. Je suis certain que c’est la même chose pour la LNH. On n’est pas dans une ligue junior ici, on parle de la LNH où des joueurs professionnels s’impliquent au sein de leur communauté. On travaille tous très fort et de voir un joueur agir comme un comédien, ce n’est pas la bonne chose à faire.»

Ça aurait dû être sa seule réponse, à bien y penser. Vigneault reproche à Bolland de ne « pas s’aider et de donner une mauvaise image aux joueurs de la LNH ». L’ancien entraîneur-chef du Canadien de Montréal lui reproche aussi « d’agir comme un comédien ». Et lui dans tout ça? Est-ce que de dire d’un joueur de hockey qu’il a un QI probablement aussi élevé qu’une graine d’oiseau est une bonne image à transmettre? Est-ce que Vigneault s’aide en y allant de propos de la sorte?

Le pire dans tout ça, ce n’est pas tant la contradiction du discours d’Alain Vigneault, mais surtout le fait qu’on parle d’une querelle entre un jeune de 25 ans et un homme d’expérience de 50 ans. Qui a dit que « maturité » rimait avec « âge »…

Ah oui, mentionnons que Bolland s’est excusé hier soir après la victoire des siens en tirs de barrage. On attend toujours la même démarche du côté d’Alain Vigneault.

*

Photo: Ultrawig