D’athlète olympique à leader du cannabis

Drama

Ross Rebagliati a marqué l’histoire il y a 20 ans en devenant le premier athlète à remporter une médaille d’or en snowboard, lors des Jeux de Nagano, en 1998. Le natif de Vancouver s’est toutefois retrouvé dans la controverse, parce qu’après sa victoire, les tests antidopage ont révélé qu’il avait tu THC dans le sang. On lui a donc retiré sa médaille, pour lui redonner peu de temps après. C’est à ce moment que Rebagliati est devenu, pour plusieurs, un porte-étendard de la légalisation du cannabis.

Crédit photo: Ross Rebagliati via Facebook

Lors des Jeux de 1998, la marijuana n’était pas interdite par le CIO, mais le comité l’a proscrite immédiatement après. Depuis, Rebagliati a milité pendant plusieurs années pour la légalisation de la marijuana, notamment pour les athlètes.

En 2013, Rebagliati a fondé sa propre entreprise de marijuana médicinale, baptisée Ross’s Gold. Avec la légalisation prévue cet été au Canada, il est bien positionné pour s’établir comme leader dans une industrie qui pourrait s’annoncer très lucrative.

L’ex-champion de snowboard a fait l’objet d’un documentaire spécial sur TSN, hier. Il est revenu sur l’incident de Nagano et a expliqué que cette histoire l’a incité à démystifier et décriminaliser cette substance. Il dit lui-même en consommer entre 5 et 10 grammes par jour.

Il milite pour que le cannabis ne soit plus interdit aux athlètes. Son point de vue est que le cannabis peut avoir un impact positif sur les athlètes, notamment pour les aider à récupérer après l’entraînement et pour combattre le stress, sans causer d’effets secondaires négatifs.