Daniel Paille sonne Sidney Crosby

Avec Sidney Crosby, on est toujours plus peureux et ce plaquage de Daniel Paille dans le 4e match de la série entre les Bruins et les Penguins nous a fait peur. Il faut dire qu’avec l’historique de commotions de Crosby et le whiplash qu’a subi sa tête sur le coup, on n’a pas le choix d’envisager le pire. Heureusement, le capitaine des Penguins est resté dans le match, mais c’est le genre de blessure dont les symptômes apparaissent plus tard.

Ce match nous a offert du jeu assez fermé alors que les deux équipes étaient nerveuses. Les Penguins faisaient face à l’élimination alors que les Bruins ne voulaient pas donner d’espoir à Pittsburgh. Cette nervosité s’est transposée dans le jeu alors que les deux équipes ont fermé la glace et que tous les lancers venaient de la périphérie. Après 2 périodes, c’était 20-17 en faveur des Penguins, mais les gardiens n’ont eu qu’à faire leur travail, sans plus. Néanmoins, les deux gardiens ont bien répondu quand ils devaient faire les gros arrêts et c’est pour cela que c’était 0-0 après 2 engagements. C’est Adam McQuaid qui a brisé l’égalité en ouvrant la marque avec un superbe lancer alors qu’il y avait 5 minutes d’écoulées en 3e période. Les Penguins n’ont jamais vraiment été capables de s’installer en zone offensive avant la dernière minute de jeu et ce fut sans succès. Boston s’en sort avec une victoire très serrée par la marque de 1-0.

Les Bruins balaient donc la série. Ils seront en finale de la Coupe Stanley qui commencera soit mercredi, si les Hawks l’emportent demain, soit samedi prochain, si les Kings gagnent à Chicago.

Chara sauve un but en fin de match:

Tuukka Rask ne veut rien savoir:

Un enfant vole la vedette à David Ortiz:

Adam McQuaid marque le seul but du match: