Dan Boyle a expulsé 2 journalistes de son point de presse

Ça n’a pas été une saison facile pour Dan Boyle à New York. Le défenseur de 39 ans a terminé la campagne avec 24 points en 74 matchs, mais il a souvent été la cible des journalistes et des partisans au cours de l’année. C’est un vétéran, donc il a été capable de dealer avec ça, mais lors de son point de presse de fin de saison, il a pris sa revanche.

Avant de commencer à parler aux journalistes, Dan Boyle a demandé à 2 représentants des médias (Larry Brooks et Brett Cyrgalis) de quitter. Il aurait même dit aux 2 gars qu’il n’avait aucun respect pour eux et qu’il voulait qu’ils quittent avec de commencer. Il faut dire que Boyle sera agent libre sans restriction et qu’il quittera certainement les Rangers. C’est donc moins grave pour lui de brûler les ponts.

Boyle a même parlé de retraite pendant cette rencontre, disant qu’il n’était pas prêt à 100% à l’annoncer, mais il semblait pencher de ce côté. Il a dit être correct physiquement et au courant de l’intérêt de quelques équipes, mais il ne pense pas être prêt mentalement pour recommencer tout ça. J’imagine que ce raisonnement explique aussi pourquoi il s’en est pris aux journalistes.

Tout au long de la saison, il y a eu des rumeurs entourant le défenseur des Rangers. Il aurait vécu une situation familiale assez compliquée, qui n’a jamais été mentionnée par les médias. Par contre, les journalistes s’en seraient pris à lui parce qu’il ne leur donnait pas suffisamment de bonnes citations dans le vestiaire. C’est ironique qu’il leur donne finalement du contenu en expulsant 2 de leurs collègues.

Si c’est la fin pour le défenseur canadien, il aura connu une carrière assez exceptionnelle. En saison régulière, il a amassé 605 points en 1093 parties. Il a aussi gagné une Coupe Stanley en 2004 et une médaille d’or olympique en 2010. Boyle s’est également rendu au match des étoiles à deux reprises en plus d’être le meilleur pointeur chez les défenseurs en séries 2 fois.