Craig Anderson a donné un but égalisateur aux Flyers

Après s’être fait une petit frayeur à ce niveau, le Canadien est en train de rebâtir son avance au sommet de l’Atlantique. Après les matchs de mardi soir, ils ont un avantage de 4 points sur les Sénateurs d’Ottawa, qui ont tout de même un match de plus à jouer au calendrier. La victoire du Tricolore contre les Stars a aidé, mais ils devront aussi remercier Craig Anderson, qui a permis aux Flyers de battre les Sénateurs en fusillade mardi.

Lorsqu’on regarde la feuille de match, on voit que le gardien des Sens a connu un fort match, effectuant 33 arrêts en plus d’en stopper 2 autres en fusillade. Par contre, c’est une bourde qu’il a commise en fin de match qui a fait mal aux siens. Alors que les Sens protégeaient une avance d’un but à 6 minutes de la fin du temps réglementaire, Anderson a fait une passe parfaite à Jordan Weal, qui n’a eu qu’à tirer dans un filet désert.

L’attaquant des Flyers n’a pas raté sa chance et ça a forcé une prolongation. Ultimement, le match s’est soldé en fusillade où Weal, encore lui, a été le seul à marquer parmi les 6 tireurs qui se sont élancés.

Les fans et les joueurs des Sens n’en voudront toutefois pas trop à Anderson puisque même si cette séquence leur a probablement coûté un point au classement, il a été très solide dans le reste du match et de la saison. Il est l’une des raisons majeures pour lesquelles Ottawa se retrouve en 2e place dans l’Atlantique et dans ce temps-là, les gaffes du genre sont plus faciles à pardonner. Pour ce qui est des Flyers, ils ont toujours 6 points de retard sur une place en séries, donc ces points supplémentaires ne feront sûrement pas une grosse différence pour eux.

La bourde de Craig Anderson