Corey Crawford garde son équipe dans le match jusqu’en 3e prolongation

Corey Crawford s’est offert le plus beau highlight du premier match de la finale de la coupe Stanley. Cet arrêt qui a frustré Brad Marchand a permis aux Hawks de rester dans le match, eux qui perdaient face aux Bruins en début de rencontre.

C’est Milan Lucic qui a ouvert la marque en deuxième moitié de 1e période. Il a profité d’un mauvais jeu défensif de la part des Hawks pour sauter sur une rondelle libre dans la zone payante. Lucic a doublé l’avance des siens en tout début de 2e période. Ce but a fouetté les Hawks qui agissaient comme les Penguins avant cela. Ils ont cessé de tenter de frapper tout ce qui bouge pour joueur leur style de hockey. Ça a rapporté des dividendes puisque Saad a diminué l’écart à 1 but un peu plus de 2 minutes après le but de Lucic. C’était le dernier but de la 2e période, mais le momentum avait clairement changé alors que les Hawks se faisaient beaucoup plus menaçants.

La 3e période fut plus mouvementée. Les Bruins ont doublé leur avance sur leur premier avantage numérique de la rencontre. Lucic récolte son 3e point du match sur le but de Patrice Bergeron. Par contre, les Hawks n’allaient pas abandonner ainsi. Moins de 2 minutes plus tard, Dave Bolland a ramené l’écart à 1 but grâce à un revirement du jeune défenseur, Torey Krug. Puis, Chicago a joué de chance lorsque le lancer de Johnny Oduya a dévié sur le patin d’Andrew Ference avant de se faufiler entre les jambières de Tuukka Rask. Le match a eu besoin d’une prolongation pour décider du gagnant. Les Hawks arrivaient en période supplémentaire avec un avantage alors qu’ils avaient dominé la colonne des lancers 31-14 dans la 2e et 3e période. Ce momentum ne fut pas suffisant pour permettre aux Hawks de gagner en 1e prolongation alors que cette période n’a pas fait de gagnant. C’est Andrew Shaw qui a donné la victoire aux siens en 3e prolongation. Les Hawks prennent les devants 1-0 dans la série après un match marathon.

Le prochain match de la série aura lieu samedi à 20h00 sur les ondes de RDS et CBC.

Le but qui nous a permis d’aller nous coucher:

Lucic plaque Jagr:

Lucic double l’avance des siens:

Brandon Saad réduit l’écart:

Patrice Bergeron marque à l’aide d’un lancer parfait:

Dave Bolland marque sur un one-timer:

Ference marque dans son filet: