Chloe Dufour-Lapointe déçoit ses fans à l’aéroport de Montréal

Drama
10151352_549059521875719_1857637865_n

Lundi soir, il y avait de l’action à l’aéroport de Montréal. Tim Bozon y était avec son père Philippe. L’espoir du CH qui transportait ses bâtons de hockey a raconté d’une voix très basse qu’il se sentait mieux. Notre informateur n’était pas à Trudeau dans le but de croiser Tim Bozon, mais plutôt pour accueillir les soeurs Dufour-Lapointe. Les championnes olympiques étaient de retour en ville pour assister au gala Lait’s Go Sport de mardi.

Malheureusement, on raconte que Chloe Dufour-Lapointe, celle qui a gagné la médaille d’argent, était de mauvais poil. Voici un courriel qu’un puck-junky m’a envoyé :

« Chloe, Justine et Maxime sont arrivées à l’aéroport ce soir. Je portais un jersey de Team Canada et j’avais des photos à faire signer. Je suis un collectionneur. Je collectionne les autographes pour moi, pas pour vendre du stock sur ebay. Les filles sont arrivées. Je leur ai laissé le temps de saluer leur famille, prendre des photos avec leurs amis et de faire leurs entrevues. Ensuite, je suis allé les voir pour faire signer mes photos. Justine et Maxime ont été super fines en signant, mais Chloe était vraiment bête. Quand je lui ai demandé sa signature, elle m’a directement répondu non. Ça arrive souvent que je me fasse refuser des autographes, mais je ne me suis jamais fait envoyer promener de cette façon. J’ai attendu une heure à l’aéroport pour voir les trois. »

Quoi? Tu es en train de vivre ton 15 minutes de gloire qui va se terminer quand la neige va fondre sous soleil et tu refuses de faire plaisir à un fan qui t’attend un lundi soir à l’aéroport? Oui, on est bête, tanné et fatigué quand on sort de l’avion, mais crime, signer un autographe prend environ 3 secondes. Le gars porte un jersey de Team Canada et il a fait imprimer des photos de toi. Me semble que tu devrais comprendre qu’il est vraiment fan de toi.

P.-S. J’entends déjà les défenseurs de Chloe Dufour-Lapointe venir me chialer dessus que je raconte des ragots sur elle, mais ce n’est pas parce qu’une fille est mignonne et la chouchou du Québec pendant le mois de février que je ne vais pas partager le courriel d’un puck-junkie.

*Photo: Les Soeurs Dufour-Lapointe