Ce que vous avez (peut-être) manqué de la semaine 4 dans la NFL

Cette semaine encore, ce sera le menu habituel avec la nouvelle de la semaine, le vidéo hebdomadaire, le résumé des 3 matchs les plus divertissants du dimanche et finalement les résultats complets des matchs dominicaux.

Nouvelle de la semaine :

-Andre Johnson, receveur éloigné des Texans, s’est blessé aux ischio-jambiers dans sa partie contre les Steelers ce dimanche. Pour l’instant, on ne parle que d’un léger étirement du côté de la direction, mais des tests seront effectués durant la journée. Une absence prolongée de Johnson, qui est probablement leur meilleur joueur offensif, pourrait faire très mal à Houston qui devra se réinventer en attaque.

Vidéo de la semaine :

Cette semaine, le prolifique Devin Hester, des Bears de Chicago, a brisé un record qu’il codétenait auparavant. Il a retourné son 11e botté de dégagement pour un touché de sa carrière. Ce vidéo est celui qui lui a permis de briser le record.

Résumé des 3 gros matchs du dimanche :

Cowboys-Lions

Ce match-là a été complètement fou. Lors de leur première possession, les Lions se font intercepté. Les Boys réagissent rapidement et une passe de Romo à Bryant est bonne pour le touché. C’est 7-0 Boys après 5 minutes de jeu. Après un botté de dégagement des Lions, les Cowboys remontent le terrain, mais sont bloqués à la ligne de 1 des Lions sur un 4e essai. Détroit reprend le ballon, mais n’en fait pas grand-chose et fait un botté de dégagement au début de 2e quart. Dallas remonte encore le terrain, mais cette fois-ci rajoute un touché à la marque avec une autre passe de Romo à Bryant. 14-0 Dallas avec 10 minutes à faire à la demie. L’attaque des Lions ne fait encore rien et redonne encore le ballon aux Boys. Ces derniers vont ajouter un placement à la marque et c’est 17-0 Dallas avec 6 minutes à faire à la demie. Les Lions décident finalement de prouver qu’ils savent jouer et qui inscrivent leurs premiers points au tableau. C’est 17-3 Dallas. Une échange de bottés de dégagement s’en suit et les Boys ont le temps d’ajouter un placement à la marque. 20-3 en faveur des Cowboys à la mi-temps. En sortant des vestiaires, les Cowboys sortent en feu et marquent un autre touché. C’est rapidement 27-3. Les Lions dégagent encore une fois. Toutefois, la défense du Michigan se réveille et intercepte Romo et ramène le ballon dans la zone des buts. C’est 27-10 pour les Cowboys qui reprennent le ballon. Romo se fait encore intercepté et l’interception est encore ramené pour le touché. La défense ramène donc les Lions dans le match c’est 27-17 pour Dallas avec 5 minutes à faire au 3e quart. Les Boys se reprennent un peu en ajoutant un placement à la fin du quart et c’est 30-17 Dallas après 3 quarts. Au début du 4e quart, l’attaque des Lions commence à montrer pourquoi elle était prise au sérieux depuis le début de la saison. Matt Stafford complète une passe à Calvin Johnson pour le touché et c’est 30-24 Dallas. Après ce touché, survient 3 bottés de dégagement, 2 des Boys et 1 des Lions. Ces derniers parviennent à marquer un placement avec 5 minutes à faire et ils reviennent à 3 points. Lorsque les Cowboys reprennent le ballon, Romo se fait intercepter tout de suite et les Lions reprennent possession. Ces derniers en profitent et marquent un autre touché et prennent les devants pour la première fois du match. C’est donc 34-30 Lions avec moins de 2 minutes à faire. Les Boys ont une dernière chance, mais un geste stupide de Felix Jones sur un 4 et 20 tue la dernière chance de Dallas de revenir dans le match.

Résultat final : Lions 34-30 Cowboys

Steelers-Texans

Dans ce match, les deux équipes avaient quelque chose à prouver. Les Steelers devaient prouver que leur écrasement contre les Ravens n’était qu’une erreur de parcours et qu’ils sont en mesure de battre des équipes de qualité. De leur côté, les Texans devaient prouver qu’ils sont à prendre au sérieux et qu’ils ne font pas que profiter de l’absence des Colts pour bien performer. Les Texans commencent le match avec une longue possession de 19 jeux sur près de 11 minutes et bonnes pour 95 verges et le touché. Ils mènent donc 7-0 en fin de 1er quart. La transition vers le 2e quart se déroule avec 3 bottés de dégagement, 1 pour Houston et 2 pour les Steelers. Ces derniers ont de la difficulté à créer quelque chose à l’attaque tôt dans le match. Après ces bottés, les Texans gardent encore le ballon pour un bon moment et terminent avec un botté de placement avec un peu plus de 2 minutes à faire à la demie, c’est 10-0 Houston. Vers la fin de la demie, les Steelers se placent assez près pour un botté de placement sur le dernier jeu, mais le botté est bloqué par les Texans et ramené pour un touché par Houston. Toutefois, le jeu est annulé parce qu’un joueur du Texas a bloqué illégalement le botteur sur le retour. Le jeu était stupide puisque le botteur n’aurait jamais rattrapé le porteur de toute façon. C’est donc 10-0 Texans à la demie. Les Steelers reprennent le ballon au début de la demie et font une de leurs possessions typiques. Des courtes passes de Roethlisberger et des courses de Mendenhall mènent à un touché des leurs au milieu du 3e quart. On ramène donc l’écart à un placement. Après un botté de dégagement des Texans, les Steelers reprennent le ballon et vont remonter suffisamment le terrain pour commencer le 4e quart avec un placement. C’est donc égal 10-10 en début de 4e quart. Les Texans sont piqués au vif et répondent rapidement avec une course de 42 verges de Foster pour le touché. Il reste 12 minutes et les Texans reprennent l’avance par un touché. Après cela, les défenses dominent le 4e quart et les attaques ne font rien et se redonnent constamment le ballon. À 1 minute de la fin, les Steelers ont le ballon très près de leur zone et Roethlisberger tente une passe qui est intercepté et ramené pour un touché. Toutefois, le touché est encore annulé pour les Texans puisqu’ils ont frappé illégalement leur quart-arrière. Les Steelers auront donc une autre chance, dont il profite pour remonter jusqu’à leur ligne de 30, mais ils se font encore intercepté, et cette fois il n’y a pas de pénalité. Ce match se termine donc à l’avantage des Texans et il faudra surveiller la situation de Big Ben qui s’est fait frapper durement tout au long du match.

Résultat final : Texans 17-10 Steelers

Giants-Cards

Le match aurait pu mieux commencer pour les Giants. Ils commencent avec le ballon, mais l’échappe profondément dans leur zone. Les Cards récupèrent, mais ne peuvent faire mieux qu’un placement. C’est 3-0 Arizona tôt dans le match. Après une courte possession de New York, les Cards reprennent et remontent bien le terrain. Toutefois, ils échappent à leur tour le ballon profondément dans la zone des Giants et ne profitent ainsi pas de leur belle possession. New York reprend le ballon, mais n’en fait pas grand-chose et dégage rapidement. Les Cards reprennent le ballon et font une longue possession qui se termine au 2e quart et marquent un autre placement. C’est donc 6-0 Arizona au début du 2e quart. Lorsque New York reprend le ballon, le porteur de ballon Bradshaw prend les choses en main et orchestre presqu’à lui seul une drive qui se termine par le premier touché du match. 7-6 New York vers la fin de la demie. Après quelques possessions infructueuses des 2 côtés, les Giants réussissent à inscrire un placement à la marque à la toute fin de la demie et c’est 10-6 Giants à la mi-temps. De retour de la pause, les Cards reprennent le ballon et organisent une possession qui mène à un touché. Le gros jeu de ce drive fut sans aucun doute une passe de 47 verges de Kolb à Fitzgerald. 13-10 Cards. Après une échange de bottés de dégagement, les Giants reprennent, mais Manning se fait sacker dès le premier jeu et perd le ballon. Un autre échappé profondément dans la zone des Giants qui fait mal. Les Cards marquent deux jeux plus tard et c’est 20-10 Arizona avec 3 minutes à faire au 3e quart. Lorsque les casques bleus reprennent le ballon, ils répliquent avec une longue possession qui se rend jusqu’au 4e quart et ils marquent. C’est maintenant 20-17 Arizona au début de 4e quart. Alors que les Cards reprennent le ballon, ils se font rapidement interceptés, mais l’attaque newyorkaise n’en profite point. L’Arizona en profite pour ajouter au score lors de la possession suivante. C’est 27-17 Arizona avec un peu plus de 5 minutes à faire. Les Giants remontent rapidement le terrain est c’est 27-24 avec 3 minutes et demi à prendre. Après une séquence infructueuse des Cards, les Giants marquent encore un touché avec 2 passes rapides. Ils prennent les devants 31-27 avec 2 minutes et demie. Avec leur dernière chance du match, les Cards sont tout simplement incapables de mettre en place une attaque décente. Ils perdent un match qu’ils ont mené pratiquement de bout en bout.

Résultat final : Giants 31-27 Cardinals

Autres résultats du dimanche :

Bears 34-29 Panthers

Bengals 23-20 Bills

Titans 31-13 Browns

Saints 23-10 Jaguars

Chiefs 22-17 Vikings

49ers 24-23 Eagles

Redskins 17-10 Rams

Falcons 30-28 Seahawks

Packers 49-23 Broncos

Patriots 31-19 Raiders

Chargers 26-16 Dolphins

Ravens 34-17 Jets

Buccaneers-Colts (20:30 TSN)