Ce que vous avez (peut-être) manqué dans la semaine 6 de la NFL

Drama

Cette semaine, encore, je vous fais un résumé de ce qui s’est passé sur la planète NFL avec la nouvelle importante, le highlight du dimanche, les résumés des 3 meilleurs matchs et finalement, le résultat de toutes les autres rencontres.

Nouvelles de la semaine :
-Ce mardi sera la date limite des transactions dans la NFL. Contrairement à la NHL, cette date est plutôt tranquille dans la NFL. Les échanges qui ont lieu sont souvent des joueurs qui ne cadrent plus dans les plans de leur ancienne équipe qui sont échangés contre des choix au repêchage assez lointains.
-Dans une autre nouvelle, l’entraineur chef des Saints s’est blessé dans la partie des siens. Il est quand même resté sur les lignes de côté pour continuer son travail, mais il a souffert un genou brisé, un tibia fracturé et s’est déchiré le MCL. Le tout est survenu lorsqu’un joueur des Buccaneers lui est tombé sur la jambe.

Le highlight dominical :
Le match entre les Lions et les 49ers était l’affrontement à surveiller de la journée. Le match fut, comme prévu, très serré et émotif. À la fin du match, il y a eu une mêlée entre les 2 équipes à cause des 2 entraineurs-chefs. Voici comment ça s’est déroulée :

Résumé des 3 matchs les plus palpitants du dimanche :
Lions-49ers
Cette rencontre était vue comme la plus intéressante de la fin de semaine et elle a rempli ses promesses. Les Lions commencent le match avec le ballon, mais n’en font rien. Le premier jeu offensif des 49ers est encore pire alors qu’Alex Smith échappe le ballon et la défense du Michigan reprend. Les Lions profitent de ce revirement pour marquer les premiers points du match avec un placement. 3-0 Détroit en début de match. Un échange de 3 bottés de dégagement plus tard, les Lions reprennent possession. Une passe de Stafford à Pettigrew fait 10-0 Détroit avec moins de 5 minutes à faire au 1er quart. Les 49ers closent le 1er quart avec une bonne possession qu’ils complètent sur le premier jeu du 2e quart avec une course de Frank Gore, 10-7 Détroit. Le début du 2e quart est plutôt tranquille avec 2 bottés de dégagement de chaque côté. Au milieu du quart, les 49ers vont chercher un touché de sureté qui réduit l’écart de Détroit à 1 point. Le reste de la demie constitue une possession des Lions qui ratent un placement à une minute de la fin du quart. San Fransisco reprend rapidement et réussit un placement de 55 verges avant la fin de la demie. 12-10 San Fran à la pause. Ils reprennent le ballon au début du 3e quart et n’en font rien. Lorsque Détroit prend possession, ils en profitent pour ajouter un placement à la marque, et ainsi, reprendre l’avance du match. Les 49ers répliquent avec un placement de leur propre cru et reprennent ainsi l’avance 15-13 avec 10 minutes à faire au 3e quart. S’en suit un véritable festival de bottés de dégagement avec 3 jusqu’à ce qu’Alex Smith se fasse intercepter vers la fin du 3e quart. L’attaque opportuniste des Lions en profitent une passe de Stafford à Burleson compte pour le majeur. Toutefois, ils ratent la transformation de 2 points. C’est 19-14 en leur faveur des Lions en ce début de 4e quart. Les défenses connaissent vraiment des forts matchs alors que 4 autres bottés de dégagement surviennent. La séquence est interrompue alors qu’Alex Smith repère une de ces cibles sur le bord de la zone de touché et les 49ers prennent ainsi l’avance avec 3 minutes et demie à faire au match. Dans cette séquence l’attaque des Lions est incapable de faire quoi que ce soit et c’est même les 49ers qui ajoutent au score avec un placement. Il s’agit de la première défaite de l’année pour Détroit.
Score final : 49ers 25-19 Lions

Bills-Giants
Ce match-là a commencé très tranquillement. Les deux équipes ont commencé leur match avec un botté de dégagement. Les Giants reprennent le ballon ensuite et remontent le terrain à l’aide de courtes passes de courses d’Ahmad Bradshaw. C’est d’ailleurs ce dernier qui complète la possession pour le touché. 7-0 New York avec 5 minutes et demie à faire au 1er quart. Toutefois, les Bills répliquent rapidement avec une longue course de Fred Jackson bonne pour le majeur. C’est 7-7. Les Giants ne font strictement rien alors qu’ils reprennent le ballon et doivent dégager rapidement. Les Bills répliquent encore avec un long jeu, soit une passe de Fitzpatrick à Roosevelt et c’est 14-7 Buffalo à la fin du 1er quart. Les Giants répliquent avec leurs petites passes classiques et remontent tranquillement le terrain. Ils vont terminer leur possession avec un placement de Lawrence Tynes. Après un botté de dégagement des Bills, les Giants reprennent le ballon et fabriquent une possession efficace qui se termine par un touché de Bradshaw, encore lui, et c’est 17-14 Giants avec 3 minutes à faire. Avant la fin de la demie, les Bills ajouteront un placement et c’est 17-17 à la pause. Les Bills recommencent avec le ballon, mais dégagent rapidement et les Giants reprennent. Leur possession se termine pour la 3e fois du match par un touché de Bradshaw qui connait un excellent et c’est 24-17 Giants au milieu du 3e quart. Sur leur séquence suivante, l’attaque des Bills éprouve encore des problèmes et se fait intercepter par Webster. Les Giants en profitent pour se positionner pour faire un placement, mais celui-ci est bloqué et les Bills reprennent le ballon à la fin du 3e quart. Buffalo n’hésite pas à prendre son temps et applique bien ses jeux pour remonter le terrain. La possession se termine avec un majeur provenant d’une passe de Fitzpatrick à Stevie Johnson. 24-24 à 9 minutes de la fin. Les Giants dégagent à leur possession suivante et les Bills reprennent. Ceux-ci font quelques bons jeux, mais Webster réalise sa deuxième interception de la journée avec 4 minutes à faire au match. Les Giants profitent de quelques punitions des Bills pour se positionner et réussir le placement avec moins de 2 minutes à faire. Buffalo est incapable de faire quoi que ce soit et perd cette serré du début à la fin.
Score final : Giants 27-24 Bills

Patriots-Cowboys
Les Cowboys commencent le match avec le ballon. Romo ne fait pas taire ses détracteurs alors qu’il se fait intercepter dès cette première possession. Brady et son attaque avance sur le terrain avec des petites passes, mais ne réussit pas à se concrétiser et les Pats doivent se contenter d’un placement. 3-0 Pats avec 8 minutes à faire au 1er quart. Après un botté de dégagement des Boys, Tom Brady se fait intercepter par la défense des Cowboys. L’attaque de Dallas est incapable de faire quelque chose avec le ballon, mais leur positionnement leur permet de faire un placement et d’égaler la marque. Les Patriotes échappent le ballon dès leur premier jeu et les Cowboys reprennent le ballon. Le seul problème est que l’équipe du Texas l’échappe à son tour et les Pats reprennent possession au début du 2e quart. Une possession de la Nouvelle-Angleterre sans caucus leur permet de monter rapidement le terrain et de rajouter un placement à la marque. Après un botté de dégagement de Dallas, les Pats reprennent le ballon et ce coup-là inscrivent le premier touché du match grâce à la combinaison Brady-Welker. C’est 13-3 Pats au milieu du 2e quart. Les Boys semblent voir leur orgeuil faire un bond alors qu’ils organisent une longue possession de 7 minutes qui se termine par une passe de Romo à Witten bonne le majeur. 13-10 Nouvelle-Angleterre à la demie. Un botté de dégagement est le résultat de la première possession des Pats dans la 2e demie et les Boys reprennent. Ceux-ci font une bonne progression sur le terrain, mais chokent carrément devant la zone des buts et se contentent d’un placement. 13-13. Après cette longue possession de Dallas, les Pats les imitent en gardant longtemps le ballon, mais la stratégie est moins fructueuse alors que la défense de Dallas force un autre revirement à la fin du 3e quart. Les Boys ne profitent pas de ce revirement alors qu’ils bottent en début de 4e quart. Après quelques jeux offensifs, on a droit à une autre interception de Tom Brady qui ne connait pas son meilleur match. Dallas en profite pour prendre l’avance à l’aide d’un placement et c’est 16-13 Dallas. Un échange de bottés de dégagement plus tard, les Pats reprennent le ballon avec un petit peu plus de 2 minutes à faire et 3 points à rattraper. Pour l’occasion, Brady nous montre pourquoi, il est un des meilleurs à sa position et orchestrent une possession parfaite qui se termine par un touché. 20-16 Pats et ce sera le score final.
Résultat final : Pats 20-16 Cowboys

Résultat des autres matchs
Falcons 31-17 Panthers
Bengals 27-17 Colts
Packers 24-3 Rams
Steelers 17-13 Jaguars
Eagles 20-13 Redskins
Ravens 29-14 Texans
Raiders 24-17 Browns
Buccaneers 26-20 Saints
Bears 39-10 Vikings
Jets-Dolphins (20:30 TSN)