Ce que tu as peut-être manqué mercredi

Drama
Embed from Getty Images

Avec seulement deux matchs au calendrier, ce sont surtout les nouvelles à l’extérieur de la glace qui ont attiré l’attention dans le monde du hockey mercredi. Ceci étant dit, ça ne nous empêche pas de se pencher sur les deux rencontres en question avant de regarder ce qui s’est passé autour de la LNH au cours de la journée.

À Toronto, avec P.K. Subban dans la foule, Auston Matthews en a profité pour donner une leçon de protection de rondelle contre quatre joueurs des Sénateurs qui ne pouvaient rien faire. Les Sens ont toutefois pris leur revanche en empêchant Matthews de s’inscrire sur la feuille de pointage en plus de se sauver avec un gain de 4-3 grâce à 45 arrêts de Craig Anderson et à un but de Tom Pyatt en fin de rencontre. Ottawa n’a maintenant qu’un point de retard sur le Canadien au classement.

À Chicago, c’est Devan Dubnyk qui a volé la vedette, permettant au Wild de gagner 2-1 malgré un but de Brent Seabrook après sa soirée de congé. C’est une défaite qui fait mal aux Hawks puisque le Wild a ainsi pris leur place en séries. Chicago se retrouve désormais au 10e rang dans l’Ouest, ce qui peut être surprenant pour les fans qui font comme les joueurs de Chicago en prenant ça relax avant le match des étoiles. C’est probablement ce qui explique en partie l’échange conclu avant cette rencontre.

Nouvelles et rumeurs

On a eu cette transaction en début de soirée alors que les Hawks ont mis la main sur Anthony Duclair dans un pari de profondeur assez intéressant. Ce qui est différent dans cette transaction, c’est qu’on l’a appris avant Duclair parce que ce dernier se retrouvait dans un avion au moment où ça a coulé sur Twitter. La transaction a permis aux Coyotes de remettre la main sur Laurent Dauphin alors que les Hawks s’en sont servis pour se défaire du contrat de Richard Panik, qui a un impact de 2,8 M$ l’an prochain aussi.

Dans le clan du Canadien, ce sont Alex Galchenyuk et Carey Price qui ont retenu l’attention des projecteurs. Le premier a vu le site web officiel de l’équipe mettre en vedette sa relation spéciale avec une jeune partisane tandis que le gardien sera le seul représentant du Tricolore lors du match des étoiles. Ce sera sa sixième participation à l’événement, ce qui veut dire que Patrick Kane et Alex Ovechkin sont les seuls qui auront plus d’expérience que lui à ce niveau.

Comme c’est toujours le cas lorsque ces listes sont dévoilées, on se concentre surtout sur les gars qui ont été ignorés. Vladimir Tarasenko et Jonathan Marchessault semblent être les plus gros problèmes des fans de la ligue, mais il n’y en aura certainement pas qui proviennent du Lightning, qui auront quatre représentants pour souligner le fait qu’ils accueillent l’événement (Stamkos, Kucherov, Hedman et Vasilevskiy). Parmi d’autres noms qui vont circuler, on retrouve Sean Couturier, Patrice Bergeron, Phil Kessel, Zach Werenski, John Gibson, Devan Dubnyk, Sergei Bobrovsky et même Brendan Gallagher ou encore Jonathan Huberdeau.

Par contre, il faut se rappeler qu’une tonne de joueurs se désistent pour le match des étoiles à chaque année et ça risque d’être encore pire cette année avec les joueurs qui voudront déranger la LNH pour leur décision olympique, donc ce ne serait pas surprenant de voir quelques-uns de ces noms atterrir à Tampa.

Taylor Hall s’est fait remarquer un peu plus d’une heure après cette annonce avec un tweet qui se moquait de sa réputation après n’avoir jamais fait les séries dans la LNH. Il a toutefois gagné les deux dernières éditions du match des étoiles et c’est un tweet d’un journaliste à ce propos qui lui a ouvert la porte.

C’est quand même très cool de voir douze joueurs qui en seront à leur premier match des étoiles et c’est dans ce groupe qu’on retrouve les surprises principales, soit Josh Bailey, Connor Hellebuyck et Brayden Schenn. C’est une nomination particulièrement importante pour quatre recrues qui reçoivent un bonus de 212 500$ grâce à ça (Auston Matthews, Jack Eichel, Brock Boeser et Noah Hanifin).

Un autre qui va aimer l’annonce du match des étoiles et plus précisément son timing, est l’espoir de l’Avalanche du Colorado, Cale Makar. Une vingtaine de minutes avant le dévoilement officiel, Darren Dreger a tweeté que Makar a reçu une invitation pour faire partie des Olympiques mais qu’il a refusé. Après le championnat mondial junior, il voudrait passer plus de temps à l’école, ce qui est extrêmement louable, mais considérant l’opportunité qu’il passe, c’est une décision qui aurait pu faire pas mal jaser. Elle a cependant été enterrée par l’annonce du match des étoiles.

Parlant de joueur junior, Sportsnet a sorti son top 31 pour le prochain repêchage mercredi et sans surprise, Rasmus Dahlin est au sommet devant Andrei Svechnikov et Filip Zadina (Halifax), qui est le premier représentant de la LHJMQ. Au total, on retrouve six espoirs du circuit Courteau dans ce palmarès, dont cinq dans le top 20 (Dobson, McIsaac, Veleno et Groulx se joignent à Zadina tandis que Khovanov est 24e). Du groupe, Joe Veleno (15e) est le seul qui joue pour une équipe québécoise après la transaction majeure qui l’a envoyé à Drummondville un peu avant le temps des fêtes.

Pour revenir à la LNH, le dossier des contestations de hors-jeu est revenu hanter la ligue après le fiasco de mardi à Nashville et McDavid veut désormais enlever cette règle, ce qui n’augure rien de bon pour son futur. Sur l’heure du midi, les Sabres ont tenu l’une des pires pratiques de mémoire récente avec une altercation entre Kane et Falk en plus d’une blessure à Zach Bogosian qui ratera de quatre à six semaines à cause d’une blessure à la cheville.