Carlos Martinez des Cards de St-Louis partage sa passion pour la pornographie sur Twitter

Drama
Screen shot 2014-02-25 at 4.17.21 PM

Carlos Martinez, à ne pas confondre avec Pedro Martinez, est un lanceur de 22 ans originaire d’un quartier de la République dominicaine. Il évolue pour les Cards de St-Louis. Son arrivée au baseball majeur a été relativement compliquée puisqu’il a changé d’identité en grandissant. Sa mère est décédée alors qu’il était tout jeune; il a été élevé par son oncle qui porte le nom de famille Matias. Lorsqu’il a tenté d’obtenir un visa de travail aux États-Unis, il y a eu des doutes par rapport à son âge et son identité. La MLB a décidé de le suspendre un an afin de s’assurer que tout était correct. En 2010, Carlos Martinez a finalement signé un contrat avec les Cards de St-Louis. D’autres problèmes légaux plus tard, Carlos Martinez a finalement fait ses débuts en tant que lanceur professionnel aux USA le 3 mai 2013.

En ce début de camp d’entrainement 2014, Carlos Martinez fait encore parler de lui pour les mauvaises raisons. Après avoir eu de la misère avec de la paperasse, le jeune homme a des problèmes avec des documents virtuels. Le site Deadspin a mis en lumière hier soir ce qu’on retrouve sur le fil d’actualité Twitter du joueur des Cards : des photos de baseball et beaucoup beaucoup de photos de filles en train de se faire passer un batt entre les deux jambes. Impossible pour Martinez d’évoquer l’excuse que son compte a été hacké ou qu’il a accidentellement appuyée sur un pop-up ad. Ça fait des mois qu’il publie ses coups de cœur à ses fans.

Twitter de Carlos Martinez

Voici celles que je peux publier. Les autres sont du calibre des PHub, YouJ, Brazz de ce monde.

Screen shot 2014-02-25 at 4.19.17 PM
Screen shot 2014-02-25 at 4.20.46 PM
Screen shot 2014-02-25 at 4.21.31 PM

Si ça vous intéresse vraiment, c’est par ici.

Alors que le compte Twitter de Carlos Martinez gagnait de plus en plus d’adeptes, la direction des Cards de St-Louis n’a pas eu le choix d’avoir une discussion malaisante avec son joueur.

Imaginez la scène. Le gérant de l’équipe Mike Matheny qui demande à Carlos Martinez de venir s’assoir dans son bureau pour jaser de pornographie. « Écoute mon grand, je pense que tu devrais garder ta relation entre ton ordinateur et tes kleenex pour toi même». Puisque Carlos Martinez semble avoir besoin d’éducation sexuelle, j’espère que Mike Matheny a profité de cette rencontre pour lui rappeler l’importance du port du condom. Et que dans la vraie vie, il ne faut pas jouer aussi dur que dans les films.

Questionnée par rapport à l’utilisation des réseaux sociaux par ses joueurs, l’organisation des Cards a déclaré que les internets étaient une « distraction. »

Encore une fois, c’est la preuve qu’encore trop de gens n’accordent pas assez d’importance à l’image qu’un individu projette sur les réseaux sociaux. C’est incroyable que des organisations sportives dépenses des sommes incroyables en relation publique, qu’on fasse des pieds et des mains pour passer sous le tapis des histoires pas propres, qu’on travaille d’arrache-pied pour que les joueurs aient une belle image auprès de la communauté en organisant des visites dans des hôpitaux, mais que le petit boss des bécosses du pr préfère passer son temps à valider les mêmes maudites questions plates des journalistes au lieu d’aller faire un tour 30 secondes sur le profil de ses propres joueurs.