Burakovsky, Ovechkin et Holtby envoient les Capitals en finale de la Coupe Stanley

Embed from Getty Images

Dans l’année où Alex Ovechkin s’est rendu en troisième ronde pour la première fois de sa carrière, les Capitals de Washington joueront aussi en finale de la Coupe Stanley. Le #8 a désormais une fiche de 4-7 dans les matchs ultimes en carrière à la suite d’une victoire de 4-0 des Caps contre le Lightning à Tampa Bay mercredi soir.

C’est d’ailleurs Ovechkin qui avait ouvert la marque tout juste après la première minute de jeu. Par la suite, ce sont Braden Holtby et Andre Burakovsky qui ont pris les commandes. Après avoir blanchi le Lightning dans le match #6, Holtby a repris exactement là où il l’avait laissé en bloquant toutes les chances de marquer adverses. Washington a marqué les neuf derniers buts de cette série tandis que Tampa a fini la série sans marquer dans les 159 dernières minutes de jeu. Holtby a fini le match #7 avec 29 arrêts.

Il faut dire que ses coéquipiers lui ont donné un coussin. En fait, c’est Andre Burakovsky qui a vraiment donné du lousse à son équipe en marquant ses deux premiers buts des séries lors de la deuxième période. Tout d’abord, il a victimisé Dan Girardi avant de battre Vasilevskiy d’un bon lancer. Son deuxième but est venu sur une échappée alors qu’il a simplement placé la rondelle entre les jambières du gardien adverse. C’était clairement un poids qui s’enlevait des épaules d’un joueur qui se mettait beaucoup de pression à cause de son manque de production.

Les Caps passeront donc en finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1998. Ils avaient alors été blanchi par les Red Wings. Washington jouera contre les Golden Knights en finale et cet affrontement commencera lundi soir à 20h. Les Caps pourraient arriver à Vegas assez amochés alors que Brooks Orpik et Devante Smith-Pelly ont quitté le septième match avec des blessures. Sans être des vedettes, ce sont des joueurs qui ont rendu de précieux services pour les Caps, qui seront négligés dans cette série, ce qui veut dire qu’ils auront besoin de toute l’aide disponible.

Les buts de Burakovsky

Les blessures de Smith-Pelly et Orpik