Bryan Bickell est trop fort pour Brendan Smith


Au moins, le défenseur des Wings a eu une bonne vue sur le 3e but des Hawks compté par Bryan Bickell. Brendan Smith avait cafouillé sur le 2e but de Chicago et n’a pas fait mieux sur cette séquence où il ne parait vraiment pas bien.

Ce sont les Hawks qui ont ouvert la marque en 1e période lorsque Marian Hossa a sauté sur un retour de lancer en avantage numérique. Puis, en tout fin de 1e période, les Wings ont égalé la marque via un but de poubelle de Patrick Eaves. Par contre, beau ou pas, chaque but vaut autant et Detroit n’allait pas s’en plaindre. La 2e fut complètement dominée par les Wings, mais ceux-ci n’en n’ont retiré qu’un but. Ce fut celui de Joakim Andersson sur un lancer papillon qui a visiblement confus Corey Crawford. Si la 2e était l’affaire de Detroit, la 3e fut complètement l’inverse. En tout début de période, Michal Handzus a été oublié devant l’enclave et il n’a pas raté sa chance. Puis, 5 minutes plus tard, Bryan Bickell a donné l’avance aux siens. Frolik a doublé l’avance au milieu de la période en marquant sur un tir de pénalité. C’était son 2e but en carrière sur un lancer de pénalité. C’est le 1er joueur de l’histoire à avoir 2 but de ce type en séries. Avec moins d’une minute à faire dans la rencontre, Damien Brunner a ajouté du suspense en marquant. Par contre, ce ne sera pas suffisant et Chicago a gagné le match 4-3.

Le match 7 de cette série aura lieu mercredi à 20h00 sur CBC.

Montage d’avant-match de la CBC:

Joakim Andersson marque à l’aide d’un lancer papillon:

Johan Franzen déculotte Oduya:

Datsyuk ramasse Toews: