Brooks Orpik a étourdi Dan Boyle

Boyle

[oboxads]

Le 7e match Rangers-Capitals est excellent. Il n’y a pas beaucoup de buts alors que c’est 1-1 en 3e période, mais on y voit de tout. On a même eu droit à un plaquage classique des années 2000 au milieu du 3e engagement.

C’est arrivé alors que Dan Boyle voulait effectuer l’entrée de zone des Rangers. Malheureusement, le défenseur avait la tête un peu basse et il n’a pas aperçu le défenseur des Capitals, Brooks Orpik, qui en a profité pour le ramasser avec une grosse mise en échec. Il y a eu un contact à la tête, mais comme on est en 3e en séries et que Boyle était bas, les arbitres n’ont pas appelé de punition.

Les officiels ont toutefois dû arrêter le jeu peu après puisque Boyle était clairement étourdi. Il a tenté de retourner au banc des siens, mais il avait les jambes molles et il a dû rester sur place. Le soigneur l’a amené dans la chambre pour le test de commotion cérébrale par la suite.

Ce n’était pas aussi pire que Sami Kapanen il y a quelques années, mais c’est le genre de jeu qu’on voit bien moins dans la ligue de nos jours, ce qui est une très bonne chose pour la santé des joueurs à long terme. Ce qui est inquiétant pour Boyle, c’est que ce n’était pas le premier gros plaquage que sa tête encaissait dans cette série.

Le plaquage

Les problèmes de Boyle